Exclusif

Implantation chaotique des radars photo

Selon le ministère des Transports du Québec (MTQ), la... (Le Soleil, Patrice Laroche)

Agrandir

Selon le ministère des Transports du Québec (MTQ), la pause hivernale dans l'installation des radars photo fixes et les retards pour le branchement aux services publics n'expliquent pas tous les retards sur le terrain.

Le Soleil, Patrice Laroche

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Un an après le choix des fournisseurs de 37 nouveaux radars photo à installer le long des routes du Québec, seulement 20 appareils sont entrés en fonction. Les versions mobiles comme fixes ont connu leur lot de problèmes informatiques et de paramétrage. Des pénalités, dont le montant reste à établir, seront imposées aux sous-traitants.

Sarah Bensadoun, porte-parole du ministère des Transports du Québec (MTQ), a confirmé au Soleil que la pause hivernale dans l'installation des radars photo fixes et les retards pour le branchement aux services publics (électricité et fibre optique) n'expliquent pas tous les retards sur le terrain.

«Certaines difficultés rencontrées avec les appareils mobiles ont eu pour effet de retarder la mise en service des appareils fixes, puisque tous les efforts ont été mis pour trouver une solution pour les radars mobiles», a-t-elle indiqué au Soleil

Ce sont d'ailleurs 17 cinémomètres fixes (vitesse ou feux rouges) destinés à autant d'emplacements qui ne sont toujours pas fonctionnels. Sept appareils ont passé avec succès les tests requis et 10 autres sont sur le point d'être approuvés, précise Mme Bensadoun. Les 20 premiers, dont 18 mobiles, surveillent actuellement 112 emplacements. Il n'y a pas d'échéancier confirmé pour la livraison finale. 

Système informatique

Ces derniers mois, le MTQ et ses fournisseurs ont dû modifier le système informatique pour intégrer les nouveaux cinémomètres au système de traitement des infractions du Centre de traitement de la preuve. Il a aussi fallu adapter l'outil d'aide à la constatation, qui marque sur la photo les informations essentielles permettant de bien identifier le véhicule et le moment de l'infraction. «Ce n'était pas super net. Or, il ne faut pas qu'il y ait de doutes s'il y a infraction ou pas», souligne Mme Bensadoun. 

Les nouveaux appareils fixes sont aussi «plus difficiles à paramétrer» que les anciens. «Avant la mise en service de certains appareils, il a été constaté un nombre élevé de déclenchements non justifiés, particulièrement dans le cas des appareils situés aux intersections. Le fabricant a dû modifier le logiciel interne des appareils pour corriger la situation», explique la porte-parole du MTQ. 

Celle-ci assure que tous les appareils en fonction actuellement sont justes et ne produisent pas de faux positifs. «Les difficultés techniques qu'on a eues, elles ont été corrigées avant la mise en service et c'était à la satisfaction du Ministère», dit Mme Bensadoun. 

Le Ministère a également confirmé au Soleil son intention d'imposer des pénalités à ses fournisseurs, sans préciser qui sera visé ni l'ampleur des montants en jeu. Une «analyse complète» sera menée quand tous les radars photo seront en activité. 

Le devis d'appel d'offres du ministère des Transports prévoit des pénalités de 150 $ par appareil par jour civil (incluant les fins de semaine) en cas de retard dans la livraison. Mme Bensadoun mentionne que le fournisseur fautif paie uniquement pour les retards «hors de son contrôle». Les pénalités sont applicables 22 semaines après le passage d'une commande. Le MTQ a commandé les mobiles le 13 mai, les fixes entre le 6 et le 24 juillet et un dernier le 18 août, donc il y a 8 à 11 mois.

Le contrat d'acquisition, d'installation et d'entretien des plus récents radars photo, d'une valeur de 30 millions $, a été attribué au tandem formé de CGI, entreprise informatique ayant son siège social à Québec, et de Néolect, qui s'occupe des travaux sur le terrain, en avril 2015. La première phase de déploiement avait aussi été confiée à CGI. Les appareils n'étaient toutefois pas exactement les mêmes.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer