Le traversier F.-A.-Gauthier encore à l'arrêt

Le F.-A.-Gauthier a un problème avec le système de propulsion.... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

Le F.-A.-Gauthier a un problème avec le système de propulsion.

Photothèque Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Le nouveau traversier F.-A.-Gauthier, qui assure la liaison entre Matane et Baie-Comeau/Godbout, est à l'arrêt depuis jeudi après-midi en raison d'un problème avec le système de propulsion.

Les traversées de 14h et 18h ont d'abord été annulées jeudi, puis celles de vendredi en avant-midi et en après-midi, en raison de «problèmes techniques» non spécifiés. Il n'est pas question pour le moment de noliser des autobus pour faire le détour par Québec, comme cela s'est déjà fait. Les dépôts sont simplement remboursés.

La directrice des communications de la Société des traversiers du Québec (STQ) a expliqué vendredi que la portion électrique du système de propulsion était en cause. «On monitore ça d'heure en heure et tous les efforts sont faits pour reprendre le service le plus tôt possible», a assuré Maryse Brodeur. Le personnel de la salle des machines et des experts du manufacturier du système de propulsion GE travaillent ensemble pour identifier la source du problème, qui «ne semble pas être majeur».

Tard en soirée vendredi, la STQ a annoncé que les traversées devaient reprendre samedi à compter de 8h.

Mme Brodeur assure qu'il n'y a aucun lien avec le système au gaz naturel liquéfié (GNL), qui est brisé depuis septembre, a été réparé mais nécessite encore des ajustements avant d'être utilisé. De la fin mars, l'échéance est passée à la fin avril. La STQ n'a donc toujours pas recours au carburant vert.

Cela fait cinq journées que le F.-A.-Gauthier, fabriqué en Italie et mis en service à l'été, reste à quai en raison de défectuosités ou d'ajustements mécaniques. Le 9 janvier, il a fallu réparer le joint d'étanchéité de la porte d'embarquement arrière. Puis ce sont les génératrices qui ont fait défaut les 7 et 8 février.

Mme Brodeur a présenté ainsi les choses : «Depuis juillet 2015, il est pleinement opérationnel et n'a subi que de légers retards au cours de sa durée de fonctionnement. Jusqu'à présent, aucune traversée n'a été annulée pour cause de panne, à l'exception d'une réparation du joint d'étanchéité de la porte arrière le 9 janvier et pour des tests sur les génératrices les 7-8 fév. Il s'agit d'un troisième arrêt pour cause d'ajustement depuis sa mise en service le 13 juillet 2015, soit seulement l'équivalent de 3 jours d'arrêt sur 270 jours d'opération à ce jour.»

Le F.-A.-Gauthier doit aller en cale sèche chez Verreault Navigation, aux Méchins, en mai. Le constructeur Fincantieri en profitera pour réparer les problèmes détectés au cours de la première année d'opération, alors que s'achève la garantie.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer