Autobus en temps réel à Québec

Michel de Mauraige, directeur des communications et du... (Le Soleil, Pascal Ratthé)

Agrandir

Michel de Mauraige, directeur des communications et du marketing du RTC et Rémy Normand, président du conseil d'administration du RTC

Le Soleil, Pascal Ratthé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) À Québec, sur le parcours Métrobus, il est maintenant possible de connaître non seulement l'heure prévue du passage de votre autobus, mais l'heure exacte à laquelle il se pointera à votre arrêt. C'est la «petite révolution» du temps réel, qui s'étendra à tout le réseau d'ici 2017.

Le Réseau de transport de la Capitale (RTC) a franchi jeudi une étape importante du développement de son système d'information Nomade temps réel.

Désormais, la géolocalisation de tous les bus qui circulent sur les parcours 800, 801, 802 et 803 est accessible au public. Si bien qu'il est possible de voir exactement, sur une carte de la ville, où se trouve l'autobus dans lequel on désire monter ainsi que l'heure à laquelle il arrivera à l'arrêt visé.

«Fini le pied de grue à faire dans l'incertitude!» s'est réjoui le président du conseil d'administration du RTC, faisant ressortir que les usagers sauront «à quel moment quitter la maison ou leur lieu de travail pour prendre le bus». Pour Rémy Normand, c'est une «petite révolution» qui s'amorce dans la capitale, première au Québec à offrir le temps réel à sa clientèle.

«L'information vous suit partout», a résumé Michel de Mauraige, directeur des communications et du marketing du RTC. Pour y accéder, plusieurs outils s'offrent aux usagers.

Il y a d'abord une application mobile créée sur mesure par la firme Cortex de Québec. En se géolocalisant, les usagers peuvent savoir quels autobus circulent à proximité et visualiser les arrêts les plus proches. Quand ils sélectionnent un parcours et un arrêt, ils sont informés de l'heure précise à laquelle ils pourront monter à bord. S'il y a du retard ou une perturbation sur le réseau, ils en sont également informés. La même information se retrouve sur le site web renouvelé du RTC.

«Ça peut être utile une journée comme aujourd'hui, quand la température est peu clémente», a fait remarquer avec justesse M. de Mauraige, sous la neige pour la conférence de presse.

Aux stations tempérées, puis aux principaux arrêts, des bornes d'information seront également ajoutées. Semblables à ce qui existe dans les gares ou les stations de métro, ces écrans permettent de savoir quel est le prochain bus qui passe, à quelle heure et même s'il est accessible aux fauteuils roulants. Un bouton poussoir à proximité permet aux personnes éprouvant des difficultés visuelles d'obtenir l'information vocalement.

D'ici la fin d'avril, 17 bornes d'information seront installées sur 14 sites Métrobus. Ce nombre passera à 53 d'ici la fin de l'année. Sur le reste du réseau, le déploiement du temps réel se poursuivra jusqu'en 2017.

Dans les autobus, les écrans déjà installés présenteront les prochains arrêts et un décompte du temps prévu pour y arriver, un peu sur le modèle d'un GPS dans une automobile.

Le RTC a également mis en place une équipe d'agents d'information aux voyageurs. Ces personnes travailleront à la salle de contrôle du RTC entre 6 h 30 et 18 h 30 et diffuseront sur toutes les plateformes, incluant les hauts-parleurs dans les bus, des messages sur les perturbations en cours et les mesures correctives déployées.

Respect de l'échéancier

Le président du RTC s'est félicité jeudi du respect de l'échéancier et du budget annoncés en 2012 pour le système Nomade temps réel. Le projet doit coûter 24 millions $ au final.

Étienne Grandmont, directeur général d'Accès transports viables (ATV), a applaudi le système du RTC, qui permettra aux usagers d'être mieux informés et conséquemment de gagner du temps. Selon lui, le projet «répond aux besoins de tout le monde», même les personnes handicapées et les orphelins technologiques.

M. Grandmont croit aussi que le recours aux technologies mobiles devrait ravir les jeunes et éventuellement éviter qu'ils ne se lancent dans l'achat d'une première automobile.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer