Asphaltage «massif»: rattrapage nécessaire, juge un expert

Selon Guy Doré, spécialiste des chaussées de l'Université... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

Selon Guy Doré, spécialiste des chaussées de l'Université Laval, les sommes annoncées par la Ville pour asphalter 160 kilomètres de plus par année laissent entrevoir une véritable «réhabilitation». Il s'agira de travaux uniquement en surface, mais les chiffres suggèrent que la Ville fera plus que du rapiéçage.

Photothèque Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) C'est une bien bonne chose que la Ville de Québec se lance dans un repavage «massif» de ses rues. Mais si elle a besoin de le faire, c'est qu'elle a sous-investi dans l'entretien de ses rues «pendant des décennies», estime le chercheur Guy Doré, spécialiste des chaussées de l'Université Laval.

Lundi, à la suite de nombreuses plaintes de citoyens sur le nombre de nids-de-poule dans les rues de Québec, le maire Régis Labeaume a annoncé qu'il allait presque quadrupler la longueur des routes repavées l'été prochain - 227 km seront retapés, contre une moyenne de 67 km par an de 2008 à 2015. Les 160 km supplémentaires coûteront entre 12 et 15 millions $ de plus à réasphalter. La Ville a également mis sur le dos de la météo, plus précisément des pluies hivernales particulièrement abondantes cette année, le besoin de donner un coup de collier.

Selon M. Doré, ces chiffres sont trop généraux pour juger dans le détail de ce qui sera fait, mais la moyenne au kilomètre laisse entrevoir une véritable «réhabilitation». Il s'agira de travaux uniquement en surface - il coûte beaucoup plus cher de creuser -, mais les chiffres suggèrent que la Ville fera plus que du rapiéçage.

«Ce que je trouve intéressant, là-dedans, c'est qu'il semble y avoir une volonté de faire un rattrapage. Même si je n'ai pas de données techniques qui me diraient que le réseau routier de Québec est satisfaisant à 50 ou à 60 % pour l'utiliser, je vois bien qu'il n'est pas en bon état. Alors je trouve que c'est une bonne nouvelle, mais il faut souhaiter que l'effort sera soutenu à long terme, parce que un ou deux ans, ce ne sera pas assez. Ça prendra au moins 10 ans», dit M. Doré.

Sous-investissement

Selon lui, il n'y a pas vraiment de bonne raison de laisser des nids-de-poule se former sur les routes. «C'est évitable si on investit correctement sur le réseau. S'il y a beaucoup de nids-de-poule présentement, c'est le résultat de décennies de sous-investissement sur les rues. On entend des fois que c'est juste à Québec ou au Québec que c'est comme ça, mais ce n'est pas vrai : tout le monde a le même problème.

«En fait, un nid-de-poule, ça ne devrait pas exister. Bien sûr, il peut y avoir des cas de malfaçon ou des erreurs, mais autrement, on devrait pas se rendre jusqu'à cet état-là», tranche-t-il. Comme les nids-de-poule apparaissent parce que de l'eau s'infiltre et gèle sous la chaussée, on peut en éviter beaucoup en entretenant les rues - par exemple, en bouchant les fissures.

Selon les statistiques dévoilées lors de la conférence de presse de lundi, la Ville de Québec compte environ 2400 km de rues. Si l'on part des 67 km de repavage par année de 2008 à 2015, cela signifie que les rues de Québec sont réasphaltées en moyenne une fois tous les 36 ans.

Cela peut masquer d'autres opérations d'entretien, note M. Doré, mais «dans l'ensemble, cela me semble faible, dit-il. [...] Il y a aussi beaucoup une question de perceptions. Avec le printemps qu'on a vécu, il y a eu énormément de critiques, et les gens en politique sont sensibles à ça, donc veulent donner un coup pour montrer qu'on a ça bien en main. Donc ce qu'on fait, ça me semble être du rattrapage.»

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer