Écrasement aux Îles-de-la-Madeleine: les ailes à l'horizontale, les moteurs en marche

L'avion dans lequel prenaient place Jean Lapierre et... (Photothèque Le Soleil, PC)

Agrandir

L'avion dans lequel prenaient place Jean Lapierre et sa famille s'est écrasé aux Îles-de-la-Madeleine le 30 mars.

Photothèque Le Soleil, PC

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Johanne Fournier

Collaboration spéciale

Le Soleil

(Îles-de-la-Madeleine) Au jour 3 de son enquête, le Bureau de la sécurité des transports du Canada (BST) ne dispose toujours pas des données du vol du petit avion qui transportait Jean Lapierre et quatre autres membres de sa famille, qui s'est abîmé à 2 km de l'aéroport des Îles-de-la-Madeleine. Les enquêteurs du BST n'ont toujours pas pu mettre la main sur le GPS et l'enregistreur de vol.

«On a réussi à localiser le GPS, mais on ne peut pas le récupérer de façon sécuritaire», explique l'enquêteur principal du BST, André Turenne. C'est la même chose pour l'enregistreur de vol, dont était doté le Mitsubishi MU-2B-60. D'ailleurs, on ignore, pour le moment, s'il aura résisté à l'impact. Précisons que le pilote, Pascal Gosselin, qui était aux commandes de l'aéronef, vendait ce type d'enregistreur de vol. M. Gosselin possédait les certifications en règle pour piloter ce type d'appareil. L'homme devait suivre une formation dans le cadre de ces certifications obligatoires en fin de semaine. 

L'appareil était également doté d'une instrumentation visant à signaler la présence de givre. Mais, pour l'instant, le BST analyse encore cet aspect et n'est pas en mesure de confirmer s'il y avait du givre sur les ailes ou non.

Grâce aux informations fournies par la tour de contrôle de l'aéroport de Moncton, d'où provenait l'autorisation de vol, la visibilité était de 400 mètres et le plafond de 60 mètres. Bien que ces paramètres soient considérés comme étant bas, le BST ne peut, pour l'instant, conclure à la témérité du pilote. «Nos experts doivent d'abord faire l'analyse et étudier le contexte qui a contribué à l'événement», fait savoir M. Turenne. Notons aussi que les vents soufflaient à 40 km/h.

Le BST confirme que les moteurs fonctionnaient au moment de l'impact et que l'assiette de l'avion en vol était à l'horizontale, ce qui vient contredire le témoignage de certaines personnes qui disaient avoir vu l'engin avec les ailes à la verticale. Il n'a pas non plus piqué du nez. Un premier impact au sol s'est produit, puis l'avion a subi un deuxième impact 91 mètres plus loin.

Les restes à Ottawa

Les enquêteurs du BST achèvent leur travail sur les lieux de la tragédie. Mais, le plus gros du travail d'investigation reste à faire dans les locaux et laboratoires du BST à Ottawa. 

L'épave du petit avion sera soulevée aujourd'hui (vendredi) afin que les enquêteurs puissent examiner l'ensemble des composantes du fuselage, dont le dessous. L'aéronef sera ensuite découpé en morceaux, qui seront mis dans des conteneurs scellés, puis chargés sur un camion qui partira sur le traversier en direction de Souris, à l'Île-du-Prince-Édouard. Le camion prendra ensuite la route en direction d'Ottawa, où l'enquête se poursuivra. Celle-ci pourrait durer encore quelques semaines, voire quelques mois.

Historique d'accidents

M. Turenne a par ailleurs souligné que ce type d'avion, un Mitsubishi MU-2, a un historique d'accidents et que cette situation sera au nombre des éléments analysés par son équipe.

Rappelons que la catastrophe a fait sept morts, dont le commentateur politique et ex-ministre Jean Lapierre. Son épouse, trois de ses frères et soeurs de même que les deux membres d'équipage ont aussi péri. (Avec La Presse Canadienne)

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer