Québec incluse dans le tracé du train à grande fréquence de VIA

Le premier budget de l'ère Trudeau propose  de... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

Le premier budget de l'ère Trudeau propose  de verser 3,3 millions $ sur trois ans à Transports Canada pour «appuyer une évaluation approfondie du projet de service ferroviaire à fréquence élevée de VIA Rail».

Photothèque Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Souhaité publiquement depuis longtemps par les élus et les gens d'affaires de la région, l'ajout de Québec dans le tracé d'un futur train à grande fréquence est maintenant écrit noir sur blanc dans le budget fédéral.

Le premier budget de l'ère Trudeau propose en effet de verser 3,3 millions $ sur trois ans à Transports Canada pour «appuyer une évaluation approfondie du projet de service ferroviaire à fréquence élevée de VIA Rail», peut-on lire dans les documents budgétaires qui mentionnent le corridor Québec-Windsor.

VIA Rail avait déjà montré de l'ouverture. Mais maintenant, le gouvernement le confirme, s'est réjoui le président et chef de la direction de la Chambre de commerce et d'industrie de Québec, Alain Aubut. «On voit que le corridor Québec-Windsor est réactivé. Pour nous, c'est une très, très bonne nouvelle», a commenté mardi celui qui avait cosigné en février avec une vingtaine de gens d'affaires une lettre ouverte demandant de ne pas oublier Québec.

Le maire Régis Labeaume avait appuyé la revendication. Le ministre responsable de la capitale Sam Hamad et son collègue des Transports, Jacques Daoust, avaient pour leur part aussi écrit au ministre fédéral des Transports, Marc Garneau.

Estimé à 4 milliards $, le projet de TGF (train à grande fréquence) prévoit un corridor ferroviaire réservé aux trains de passagers afin d'augmenter la vitesse et la fréquence des liaisons entre les grandes villes comprises le long de son tracé.

Cette confirmation est un des faits saillants du budget pour la région de Québec. Il contient aussi les 50 millions $ promis à l'Institut national d'optique (INO).

Les autres attentes de la région, notamment celles du maire de Québec, Régis Labeaume, comme 30 millions $ pour la mise sur pied de l'Institut nordique à l'Université Laval ou l'agrandissement du Port de Québec, ne sont toutefois pas inscrites au budget.

Deltell «très déçu»

L'absence dans l'exercice budgétaire 2016-2017 de ces projets importants pour la région fait dire au député conservateur Gérard Deltell que le gouvernement Trudeau a rompu ses promesses à l'endroit de la capitale. «Pour l'INO, c'est le strict minimum; pour l'Institut nordique, rien du tout. Pour le Port de Québec, rien du tout», a tranché le député de Louis-Saint-Laurent en entrevue au Soleil. 

Rien de neuf non plus à ses yeux dans l'inclusion de Québec dans un futur train à grande fréquence. «Québec est dans le loop, mais l'étude avait déjà été annoncée», a-t-il dit, minimisant cette annonce.

Lehouillier salue «l'audace»

Plus positif, le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, a pour sa part qualifié «d'audacieux» le budget du gouvernement Trudeau. Avec ses 120 milliards $ en infrastructures sur 10 ans, «le gouvernement est là au bon moment», a dit le maire de Lévis. «J'ai vraiment l'impression qu'on a un budget très audacieux d'investissement dans les infrastructures. Ça va être drôlement intéressant», a-t-il dit, saluant notamment les engagements du Parti libéral du Canada pour le logement abordable. 

Pour sa municipalité, il pense aussi au centre aquatique de 28 millions $, espéré depuis des années. Rien n'est inscrit au budget, mais M. Lehouillier, dont la ville est prête à payer sa part dès maintenant, estime que ce projet pourrait bénéficier d'une enveloppe pour les projets à vocation sportive, culturelle ou communautaire.

Plus globalement, l'Union des municipalités du Québec (UMQ) a aussi salué ce budget, notamment en raison des 2 milliards $ sur cinq ans pour les infrastructures de traitement des eaux usées.

Ce point devrait d'ailleurs attirer l'attention du maire de Québec qui a fait son cheval de bataille de la protection de l'eau potable. M. Labeaume réagira au budget fédéral mercredi en fin d'avant-midi.

50 % de la facture pour le transport en commun

Les maires des grandes villes canadiennes n'auront pas obtenu du gouvernement Trudeau que le fédéral éponge 50 % des factures des infrastructures. Ce sera le cas, mais pour certains projets seulement comme le transport en commun.

«Des projets où ça va jusqu'à 50 %, ça, pour moi, c'est majeur», a commenté d'entrée de jeu au Soleil le maire de Gatineau, Maxime Pedneaud-Jobin, au nom de l'Union des municipalités du Québec (UMQ).

Mais au-delà de cette affirmation, l'élu admet se garder «une petite gêne», puisque beaucoup reste à apprendre sur la nature des projets en question.

Il sera en effet intéressant d'en savoir plus sur la volonté du gouvernement Trudeau de revoir la formule du financement à parts égales des projets d'infrastructures. Actuellement, le paiement à 33 % du fédéral, du provincial et des municipalités prévaut.

Mais les municipalités veulent que ça change pour soulager le fardeau fiscal des villes.

Encore lundi, le maire de Québec, Régis Labeaume, avait réaffirmé le souhait des maires des grandes villes canadiennes de voir Ottawa absorber 50 % de la facture des infrastructures.

Quant au transport en commun, domaine privilégié pour accélérer les investissements, il faudra voir s'il profitera à Québec. À court terme, le président et chef de la direction de la Chambre de commerce et d'industrie de Québec, Alain Aubut, semble en douter.

«Cette année, il y aura 3,3 milliards $ pour le transport collectif pour tout le Canada. Et 900 millions $ pour le Québec. Le seul projet mentionné au Québec est le métro de Montréal. Je pense que le gros du budget va aller là-dedans», a-t-il dit. 

Avec Gilbert Leduc

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer