Lévis songe à géolocaliser ses nids-de-poule

Les cols bleus de la Ville de Lévis travailleront «jour et nuit» d'ici la... (Le Soleil, Yan Doublet)

Agrandir

Le Soleil, Yan Doublet

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Les cols bleus de la Ville de Lévis travailleront «jour et nuit» d'ici la mi-avril pour réparer les nombreux nids-de-poule, affirme le maire Gilles Lehouillier. Mais encore faut-il savoir précisément où ils se trouvent. C'est pourquoi la Ville songe à se doter d'une application mobile pour les citoyens, peut-être dès 2017.

«On pense beaucoup aux applications nouvelles qu'ont mises en place des villes ou des municipalités, où à partir d'un simple cellulaire relié au GPS vous pouvez prendre une photo d'un nid-de-poule», a expliqué le maire Lehouillier en mêlée de presse lundi après-midi.

Cette photo serait envoyée à la Ville avec des données de géolocalisation précises, ce qui faciliterait le travail des équipes. «On va être en mesure d'intervenir beaucoup plus rapidement que de l'approximatif», soutient le maire. 

Par exemple, il arrive que des citoyens appellent à la Ville pour signaler un trou dans l'asphalte, mais ils ne se rappellent plus le nom de la rue ou n'ont pas noté le numéro de porte le plus près. 

La Ville de Gatineau travaillerait sur un tel système informatique en ce moment. «On va aller voir chez eux ce qu'ils font», ajoute M. Lehouillier. 

1,4 million $

Au total, la Ville de Lévis déploiera 1,4 million $ cette année pour réparer ses nids-de-poule et autres bris dans la chaussée. Une cinquantaine de personnes, soit dix de plus que l'an dernier, travailleront sur des horaires de jour, de soir, de nuit, de semaine et de fin de semaine. 

La Ville se donne comme défi de réparer en 48 heures tout nid-de-poule signalé par un citoyen, soit sur son site Web (www.ville.levis.qc.ca/nids-de-poule) ou au service à la clientèle (418 839-2002), si les conditions météo le permettent.

Bien que l'hiver 2016 ait connu plusieurs dégels, la Ville n'a reçu que 150 plaintes de nids-de-poule du 7 au 14 mars. Des signalements qui surviennent plus tôt qu'à l'habitude, mais qui ne sont jusqu'à maintenant pas plus nombreux que par les années passées. 

La majorité des plaintes proviennent de l'arrondissement Desjardins, où les rues et les routes ont le plus besoin de travaux. «Les nids-de-poule sont le signal que les villes, faut qu'elles donnent des coups de barre dans la réfection de leurs rues», croit le maire. 

C'est pourquoi il compte «maintenir le cap» pendant au moins six ans et injecter chaque année 12 millions $ dans la réfection des rues, un montant deux fois plus élevé qu'en 2013.

Expression à l'origine nébuleuse

L'utilisation du mot «nid de poule» dans le langage populaire est difficile à cerner. Le Grand Robert avance que le mot est attesté depuis au moins 1900 dans le sens de «petite dépression dans la chaussée». Certaines sources avancent que ces trous, lorsque remplis d'eau, ressemblent à des flaques; or flaque se dit «pool» en anglais, homonyme de poule. 

«On ne peut pas dire à quel moment le mot est apparu au Québec», mentionne l'historien Jean Provencher, qui a fouillé, à la demande du Soleil, dans ses ouvrages de référence, comme Le glossaire franco-canadien (1880), Le parler populaire des Canadiens français (1909), Le Glossaire du parler français au Canada (1930) et Le dictionnaire du bon langage (1919). 

Une explication, puisée sur le site eXionnaire - Le réseau des mots, avance une analogie en provenance du monde rural. «Dans une basse-cour, les poules creusent des trous dans le sol pour y nicher, mais aussi pour prendre des bains de poussière et se débarrasser de leurs parasites. Cette ressemblance avec les dépressions que le gel laisse dans le macadam suffit à expliquer le glissement de sens.» 

Avec Normand Provencher

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer