Réductions des services d'autocar: les effets en Gaspésie, les audiences à Québec

Les passagers d'Orléans ne débarquent désormais à Gaspé... (Collaboration spéciale Geneviève Gélinas)

Agrandir

Les passagers d'Orléans ne débarquent désormais à Gaspé qu'une fois par jour, en fin d'avant-midi.

Collaboration spéciale Geneviève Gélinas

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Geneviève Gélinas</p>
Geneviève Gélinas

Collaboration spéciale

Le Soleil

(Gaspé) La Commission des transports du Québec (CTQ) tiendra une audience publique le 14 mars à Québec sur les impacts des réductions de services d'Autocars Orléans Express. Le cas sera donc entendu à 750 km des gens de Percé, qui ne sont plus desservis par l'autocar depuis le 18 janvier 2015.

«C'est assez paradoxal de nous faire voyager alors qu'ils nous coupent le transport», lance Lise Baroni-Dansereau, coordonnatrice du mouvement Sauvetage Transport Percé. Elle déplore aussi qu'aucune «prise de parole citoyenne» n'ait été planifiée d'emblée lors de l'audience. La CTQ s'est ravisée et entendra les intéressés par vidéoconférence.

En août 2014, les commissaires s'étaient rendus dans l'Est-du-Québec pour consulter les Gaspésiens sur la demande d'Orléans de diminuer ses services à cause d'un manque de rentabilité.

Par la suite, la Commission a autorisé la compagnie à passer de 44 à 7 arrêts entre Rimouski et Gaspé du côté nord, et de 47 à 9 arrêts du côté sud de la péninsule. La portion Gaspé-Grande-Rivière, incluant Percé, n'est plus desservie. Le nombre de départs est passé de deux ou trois par jour à un seul. Les gens qui partent de Montréal ou de Québec vers la Gaspésie doivent faire le trajet de nuit.

La CTQ avait prévu convoquer à nouveau la compagnie un an après les changements. «On pensait que ce serait à Gaspé et qu'on pourrait se faire entendre», explique M­me Baroni-Dansereau, qui se dit «déçue» de la tournure des choses.

Percé n'a plus «ni train, ni taxi, ni autobus», rappelle la coordonnatrice. «On s'est dit : ça n'a pas de bons sens. On ne peut pas laisser aller ça.»

«Un service essentiel»

«Le transport en commun est un service essentiel, comme le téléphone et l'électricité», juge Mme Baroni-Dansereau. La réduction de services «pénalise nos personnes âgées, nos jeunes et les gens qui croient qu'on doit arrêter de prendre son auto pour diminuer les gaz à effet de serre».

La propriétaire du Motel et boutique le Macareux, à Percé, Nicole Lambert, estime entre 15 % et 20 % sa baisse de clientèle liée à la fin du service d'autobus. Pour ses clients âgés, attendre la navette à Grande-Rivière est «trop compliqué». Les touristes qui voudraient se rendre de Percé au parc Forillon, à Gaspé, n'ont plus non plus accès à un transport en commun, souligne Mme Lambert.

«On ne vise pas à refaire un tour de situation des besoins ou des problématiques vécues en région», indique Guy Mailhot, le porte-parole de la Commission. Les commissaires souhaitent revoir Orléans Express «pour déterminer l'évolution de sa situation financière, à la suite des changements apportés par l'entreprise», dit-il.

La compagnie d'autocars a aussi réduit ses services entre Montréal et la Montérégie, le Centre-du-Québec, la Mauricie, la Capitale-Nationale, Chaudière-Appalaches et le Bas-Saint-Laurent.

Les citoyens de l'Est-du-Québec pourront assister à l'audience par vidéoconférence à partir de Rimouski ou de Gaspé. La CTQ n'avait d'abord pas prévu de les entendre, mais s'est ravisée à la suite des protestations. Les intéressés pourront prendre la parole après les représentants d'Orléans Express, confirme M. Mailhot.

Le fait de tenir l'audience à Québec est «un manque flagrant de respect» envers les citoyens des régions, estime le député péquiste de Gaspé, Gaétan Lelièvre. Par communiqué, il déplore que le mandat de la CTQ «porte uniquement sur les impacts financiers pour la compagnie Orléans Express et non sur les incidences négatives des coupures sur la clientèle régionale et le développement des régions».

Le député demande une tournée régionale de la Commission.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer