Des sacs à dos bien élevés dans les autobus du RTC

Ils sont partout dans les autobus du Réseau de transport de la Capitale (RTC)... (Photothèque Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve)

Agrandir

Photothèque Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Ils sont partout dans les autobus du Réseau de transport de la Capitale (RTC) et, mine de rien, ils font rager plusieurs usagers. Qui sont-ils? Les sacs à dos. Une nouvelle campagne de courtoisie vient d'être lancée pour leurs propriétaires.

Le thème de la campagne, lancée lundi, a été choisi après l'étude des résultats d'un sondage réalisé en 2014 auprès de la clientèle du RTC. Les répondants ont identifié comme un comportement dérangeant le fait de bousculer quelqu'un avec un sac à dos ou de poser celui-ci sur un banc libre, privant les autres d'une place assise. Le comité clientèle avait aussi fait part de cet irritant. 

«Souvent, les jeunes le gardent sur leurs épaules, donc ça fait comme une double personne qui circule dans les corridors, entre les sièges», se rappelle le président du RTC, Rémy Normand, qui a longtemps pris l'autobus pour se rendre au travail. 

Pour améliorer l'expérience et la satisfaction des clients, une campagne de sensibilisation a donc été conçue à l'interne avec pour slogan «Dans le bus, mon sac est bien élevé». 

Ton humoristique

Sur un ton humoristique, le sac à dos est comparé à un petit chien bien dompté. «Il ne bouscule personne quand je bouge, il reste à mes pieds quand je suis debout, il ne grimpe pas sur les bancs, il reste sur mes genoux quand je suis assis», peut-on lire avec pictogrammes à l'appui. 

«L'idée, c'est de rendre la vie facile à tous les usagers, incluant ceux qui ont des sacs», résume M. Normand. 

En plus de l'affichage dans les bus et d'un concours sur Facebook, des étiquettes à bagages aux couleurs de la campagne seront remises aux clients au cours des prochaines semaines. Les frais de l'ensemble sont d'environ 3000 $. «On est dans les petits chiffres», souligne le président. 

Dans ses précédentes campagnes de courtoisie, le RTC avait insisté sur l'importance de faire la file, de céder sa place aux personnes âgées, enceintes ou à mobilité réduite ainsi que de sortir par la porte d'en arrière.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer