Plus de 60 000 raccompagnements au Québec pour Nez Rouge

81 652 raccompagnements ont été effectués entre le... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

81 652 raccompagnements ont été effectués entre le 27 novembre et le 31 décembre dans quelques 104 communautés canadiennes, une hausse de 7 % par rapport à l'an dernier.

Photothèque Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) La popularité d'Opération Nez rouge ne démord pas au Québec. Plus de 60 000 raccompagnements ont été effectués par l'organisme, dans la province, dont 6286 dans la Capitale-Nationale.

Le bilan de la 32e campagne d'Opération Nez rouge, samedi matin, notait un nombre de raccompagnements et de bénévoles en hausse autant au Canada qu'au Québec. Dans la province, c'est 60 741 conducteurs qui ont été ramenés chez eux en toute sécurité en 2015, par rapport à 56 228 en 2014. «C'est une belle augmentation par rapport aux dernières années», a reconnu David Latouche, porte-parole de l'organisme.

Au total, 81 652 raccompagnements ont été effectués dans quelque 104 communautés canadiennes, cette année, en hausse de 7 %.

Du nombre, Opération Nez rouge a effectué son historique deux millionième raccompagnement. «Sans la participation exceptionnelle des bénévoles au fil des ans, il aurait été impensable de franchir ce cap», a tenu à souligner le président-fondateur de l'organisme, Jean-Marie De Koninck.

En 2015, ils sont plus de 56 000 à avoir prêté main-forte, bénévolement, à Opération Nez rouge, partout au pays. «La campagne publicitaire de cette année avait mis l'accent sur le plaisir d'être bénévole», explique M. Latouche.

Stabilité dans la Capitale-Nationale

Difficile de trouver un marché plus stable pour Nez rouge que la Capitale-Nationale, berceau de l'organisme. Le nombre de raccompagnements s'élève à 6286 en 2015, à peine trois de plus que l'an dernier. 6687 bénévoles se sont impliqués dans la région. Des raccompagnements ont été réalisés tous les soirs de la campagne 2015, à Québec et Lévis, à l'exception du 29 décembre, où la tempête de neige a forcé l'organisation à annuler ses activités pour des raisons de sécurité.

Environ 1,5 million $ sont généralement amassés, annuellement, par Nez rouge, puis redistribués parmi des organismes locaux opérant auprès de la jeunesse ou dans le sport amateur. Parmi eux, on retrouve la fondation Mira, à Portneuf, et, bien sûr, le club de natation Rouge et Or, à Québec.

C'est d'ailleurs pour financer ce dernier que Jean-Marie De Koninck, à l'époque entraîneur, avait eu l'idée de fonder Opération Nez rouge, en 1984.

L'organisme s'est depuis étendu à l'ensemble des provinces canadiennes, à l'exception de la Nouvelle-Écosse, Terre-Neuve et l'Île-du-Prince-Édouard.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer