Voies réservées payantes pour contrer la congestion, suggère un expert

Selon le professeur à HEC-Montréal Paul Lanoie les... (Le Soleil, Patrice Laroche)

Agrandir

Selon le professeur à HEC-Montréal Paul Lanoie les voies réservées aux autobus et au covoiturage pourraient être ouvertes aux conducteurs solitaires, moyennant tarification.

Le Soleil, Patrice Laroche

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Que diriez-vous si, dans le but de réduire la congestion, les voies réservées au transport en commun et au covoiturage de la région de Québec étaient accessibles aux automobilistes seuls à bord moyennant quelques dollars?

Au début du mois, la Commission de l'écofiscalité du Canada proposait dans un rapport qui a fait grand bruit de «tarifer la congestion pour mieux la combattre». Pour Montréal, cela voudrait dire l'imposition d'un péage sur tous les ponts permettant d'accéder à l'île. Le tarif serait variable en fonction de l'heure de la journée. Plus le trafic serait important, plus la facture serait salée. Les profits serviraient à bonifier l'offre de transport en commun. 

Le commissaire Paul Lanoie, professeur à HEC-Montréal, était de passage à Québec mercredi pour expliquer la logique derrière cette «bonne taxe», qui selon lui apporte un «double dividende», soit un environnement plus sain et une économie plus dynamique. 

Expériences éprouvées

L'économiste a relaté plusieurs expériences tentées à travers le monde qui ont fait la preuve qu'une tarification à l'heure de pointe provoque des changements de comportements. Certains automobilistes vont sauter dans l'autobus, d'autres vont opter pour le covoiturage ou le télétravail, d'autres encore vont modifier leur horaire ou déménager. Résultat : la congestion diminue. 

À Montréal, la solution facile passe par les ponts, car il s'agit d'une île. Ce n'est pas le cas partout, notamment à Québec. Sans connaître le coût de la congestion dans la capitale québécoise - qui doit être calculé en fonction du temps perdu, de l'énergie gaspillée, du coût de l'utilisation des véhicules et des coûts de santé dus à la pollution atmosphérique -, M. Lanoie pense qu'il y a moyen de diminuer autrement le temps de transit. 

Il donne en exemple les voies réservées tarifées (en anglais les high occupancy toll lanes désignées par l'acronyme HOT) que l'on trouve notamment dans la région de Toronto et dans quelques villes américaines. 

Destinés initialement aux autobus et aux covoitureurs, ces corridors ont été ouverts aux conducteurs solitaires, qui doivent cependant payer le prix pour y accéder. Bien sûr, ces derniers sont avantagés, mais le temps de transport dans les voies régulières a aussi tendance à diminuer. 

À Québec, le chercheur croit qu'il serait pensable de réserver à ces nombreux usages une voie sur les trois que comptent la plupart des autoroutes menant vers le centre-ville et même sur de grandes artères urbaines comme les boulevards Laurier ou René-Lévesque par exemple. «C'est moins irritant, moins perçu comme étant une punition» qu'un péage sur les ponts, fait-il remarquer par ailleurs. 

M. Lanoie se doute bien que la population de Québec rechignerait. C'est le réflexe dans toutes les villes avant l'expérimentation. «Tout le monde voit ça comme un coût additionnel qui doit être payé. Mais demandez aux gens s'ils ne seraient pas prêts à sauver 30 minutes en payant 4,50 $ de plus par jour. Je pense qu'il y a beaucoup de gens qui, une fois qu'ils comprennent le système, peuvent l'appuyer», fait valoir le commissaire en entrevue. 

Pour diminuer le trafic dans la capitale, celui-ci suggère aussi d'explorer la piste de l'étalement des heures de travail, vu le nombre élevé de fonctionnaires. Il imagine également une piste cyclable traversant la ville d'est en ouest en ligne droite. L'idée d'un péage sur le pont de Québec, déjà soulevée, ne lui apparaît toutefois pas la meilleure, car comme pour le pont Champlain, cela aurait pour principal effet de déplacer la congestion vers les entrées gratuites, ici le pont Pierre-Laporte.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer