Port de Québec: agrandir tout en consultant les citoyens

«Nous, on continue de penser que le Port... (Le Soleil, Erick Labbé)

Agrandir

«Nous, on continue de penser que le Port devrait se développer ailleurs qu'au centre-ville et dans la région touristique», indique Daniel Guay, président d'Accès Saint-Laurent Beauport.

Le Soleil, Erick Labbé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) L'Administration portuaire de Québec (APQ) tiendra de nouvelles consultations citoyennes au fur et à mesure que seront déterminées les entreprises qui viendront s'installer au Port dans la foulée de l'agrandissement.

Une journée d'information sur le projet Beauport 2020 s'est déroulée dimanche à l'Espace 400e. «Lorsque l'on saura quels clients vont venir, on va retourner auprès de la population pour leur présenter le projet», a expliqué le président-directeur général de l'APQ, Mario Girard, à la population. Ce dernier assure que ces consultations sont prévues depuis longtemps dans le plan de son organisation. 

Mario Girard a également affirmé que l'APQ devrait remettre d'ici quelques semaines à l'Agence canadienne d'évaluation environnementale (ACEE) son document de réponses aux lignes directrices imposées, qui contiendra l'étude d'impact environnemental. «Après cela, l'ACEE pourra rendre l'étude publique à la population.»

Le projet Beauport 2020, qui nécessite un investissement de 130 millions $ de l'APQ et 60 millions $ du gouvernement fédéral, prévoit l'allongement de la ligne de quai dans le secteur de la baie de Beauport. Le nouveau quai permettra d'accueillir les plus gros navires circulant sur le Saint-Laurent. Un réaménagement de la plage de la baie de Beauport est prévu en parallèle.

Prévu depuis longtemps

Annoncée début novembre, la journée d'information sur le projet d'agrandissement n'est pas une réaction aux lignes directrices plus serrées imposées par l'ACEE quelques semaines plus tôt, assure Mario Girard. «C'est une journée super importante qu'on avait prévue depuis longtemps. L'ACEE ne nous impose absolument pas ça. À l'époque des silos à granules de bois, on avait entendu les gens qui disaient qu'ils auraient aimé encore plus d'information et de transparence. On veut que chacun soit capable de se faire sa propre idée de ce projet-là.»

Le pdg de l'APQ affirme par ailleurs que son organisation souhaite un réel dialogue avec la population de Québec afin de modeler le projet Beauport 2020. «On ne présente pas un projet qui est bétonné. Par exemple, ce matin [dimanche], on a eu d'excellents commentaires et suggestions concernant le réaménagement de la baie de Beauport et on va en tenir compte.»

L'autre côté

Alors que différents employés du Port présentaient les dimensions historiques, environnementales et économiques du projet Beauport 2020 à l'Espace 400e, des représentants d'Accès Saint-Laurent Beauport s'étaient installés à l'extérieur de l'édifice, dimanche après-midi, afin de présenter «l'autre côté de la médaille».

«Nous, on continue de penser que le Port devrait se développer ailleurs qu'au centre-ville et dans la région touristique. C'est d'ailleurs le constat qu'ont fait plusieurs grandes villes nord-américaines», explique le président de l'organisme, Daniel Guay.

Selon lui, l'invitation à dialoguer sur le projet lancé par Mario Girard n'est pas perçue concrètement par Accès Saint-Laurent Beauport. «Ce n'est pas vraiment ce que l'on sent. Ils veulent aller de l'avant à tout prix. On est inquiet de ça.»

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer