Le port de Québec présentera son projet d'agrandissement aux citoyens

Cette offensive de communication survient alors que l'Agence... (Photothèque Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve)

Agrandir

Cette offensive de communication survient alors que l'Agence canadienne d'évaluation environnementale vient de publier les lignes directrices que devra suivre le Port dans la préparation de son étude d'impact environnemental.

Photothèque Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Le Port de Québec tiendra sa propre journée d'information afin de présenter son projet d'agrandissement aux citoyens et répondre à leurs questions, en marge de l'évaluation environnementale supervisée par le gouvernement fédéral.

Le rendez-vous est donné le dimanche 15 novembre, de 10h à 16h, à l'Espace 400e. Selon ce que Le Soleil a appris, les intéressés auront accès à différents kiosques thématiques portant sur le projet d'agrandissement, le volet environnemental, les étapes de construction et les retombées économiques. L'organisation veut également démystifier les opérations portuaires et présenter l'histoire des lieux.

Plusieurs représentants du Port, incluant son président-directeur général Mario Girard, seront sur place pour rencontrer la population.

Le projet Beauport 2020 prévoit l'allongement de la ligne de quais sur 610 mètres dans le secteur de la baie de Beauport. Après dragage et remplissage de 18,5 hectares de terrains, le nouveau quai multifonctionnel profitera d'une profondeur d'eau de 16 mètres à marée basse afin d'accueillir les plus gros navires circulant sur la voie maritime du Saint-Laurent. La plage sera remodelée.

L'Administration portuaire de Québec compte investir 130 millions $ dans le projet et a reçu l'assurance d'une subvention de 60 millions $ du gouvernement Harper avant les élections. Le secteur privé devrait ajouter entre 250 et 400 millions $, principalement pour des équipements de transbordement et des lieux d'entreposage.

Cette offensive survient alors que l'Agence canadienne d'évaluation environnementale (ACEE) vient de publier les lignes directrices que devra suivre le Port dans la préparation de son étude d'impact environnemental. Deux séances d'information, l'une avec des groupes triés sur le volet, l'autre ouverte à tous, auront d'ailleurs lieu cette semaine. Le processus fédéral n'interdit pas au promoteur de consulter la population en parallèle.

Mario Girard a répété au cours des derniers mois qu'il avait l'intention de répondre à toutes les questions sur son projet d'agrandissement et de consulter la population pour l'améliorer. Même chose pour le réaménagement du bassin Louise.

Comité plénier à l'hôtel de ville

La Ville de Québec l'a pris au mot. Le 17 novembre, deux jours après la journée d'information, la haute direction du Port répondra aux questions des élus de la Ville de Québec lors d'un comité plénier qui se tiendra à l'hôtel de ville. La séance sera publique et télédiffusée.

L'exercice avait été annoncé en juin, après que l'opposition eut réclamé un examen du projet par le Bureau d'audiences publiques sur l'environnement (BAPE) plutôt que le fédéral. Il était programmé initialement pour le mois d'août.

«Si la Ville considère qu'il y a des trous dans la démarche du Port, on va le dire et on va demander qu'on ajoute des choses», a assuré le maire Régis Labeaume.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer