La grève des traversiers est terminée

Les usagers de la traverse pourront enfin prendre... (Photothèque Le Soleil, Yan Doublet)

Agrandir

Les usagers de la traverse pourront enfin prendre le bateau pour faire le trajet entre Québec et Lévis.

Photothèque Le Soleil, Yan Doublet

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) La grève des employées de la Société des traversiers du Québec (STQ) est terminée. Les membres du syndicat ont entériné un nouveau contrat de travail à 80 %. Les traversiers reprennent donc leur horaire habituel partout au Québec, dès lundi.

Les 150 officiers mécaniciens et de navigation de la STQ avaient jusqu'à dimanche pour se prononcer sur les termes d'une nouvelle convention collective. Une entente de principe avait été conclue en début de semaine dernière entre le syndicat des Métallos et la STQ, quelques jours à peine après que les employés eurent rejeté majoritairement une offre de l'employeur dite finale. Le vote favorable sur le nouvel accord met fin à la grève controversée entamée le 13 octobre.

La saga entre la STQ et ses employés syndiqués durait cependant depuis beaucoup plus longtemps, la dernière convention collective ayant expiré le 31 mars. Une fois le résultat du vote des membres connu, dimanche, le représentant syndical des Métallos, Gordon Ringuette, a tenu à souligner que la grève aurait facilement pu être évitée si la STQ avait fait preuve d'ouverture dès le début des négociations. «Le 24 octobre, c'était la première fois que l'employeur acceptait de discuter de nos demandes salariales. Ça a pris trois jours et on avait une entente. On a toujours été prêt à faire des compromis.»

La semaine dernière, le président du Conseil du trésor, Martin Coiteux, avait avoué s'impatienter devant l'impasse dans les négociations, ce qui avait fait craindre au syndicat la possibilité d'une loi spéciale. Les maires Régis Labeaume et Gilles Lehouillier avaient pour leur part réclamé que la traverse Québec-Lévis soit reconnue comme service essentiel.

«On a été victime de la couverture médiatique», a dénoncé, dimanche, Gordon Ringuette, à propos de son syndicat. «La STQ elle-même ne considère pas la traverse Québec-Lévis comme un service essentiel.»

Aucun regret

Même si la décision de déclencher une grève a suscité l'ire de nombreux citoyens et politiciens, M. Ringuette est convaincu que le moyen de pression utilisé était le bon. «On ne regrette pas du tout la grève. On n'aurait rien eu si on ne l'avait pas fait.»

Parmi les gains obtenus par les Métallos, la prime d'attraction et de rétention de 6,5 %, retirée depuis l'échéance de la précédente convention collective, est finalement reconduite et sera désormais allouée à une majorité des officiers.

La STQ s'est également engagée à payer une plus grande part des assurances collectives. «D'ici trois ans, c'est un dollar de moins par jour que devront débourser les employés, dont 365 $ de plus par année dans les poches de chacun», s'est réjoui Gordon Ringuette.

Pour ce qui est de la hausse du salaire de base des employés, demandée par le syndicat depuis le début des négociations, il a été entendu que les employés de la STQ obtiendront la même chose que ce qui sera négocié par le Front commun du secteur public. «C'est sûr qu'on aime toujours mieux négocier nous-mêmes. Mais on est 150 travailleurs du secteur public dans un océan de 400 000», a expliqué M. Ringuette. «On a aussi obtenu des intangibles. Une des choses, c'est le respect de l'employeur. Ça va rester pour les prochaines négociations.»

Sur son site Internet, la Société des traversiers du Québec s'est pour sa part excusée des inconvénients créés par le conflit de travail, remerciant les utilisateurs de leur patience.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer