Le bateau-taxi pour se rendre au boulot

Excursions Maritimes Québec possède deux bateaux-taxis et offre... (Photo tirée du site d'Excursions Maritimes Québec)

Agrandir

Excursions Maritimes Québec possède deux bateaux-taxis et offre 81 itinéraires différents entre Québec, Lévis et l'île d'Orléans.

Photo tirée du site d'Excursions Maritimes Québec

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Alors que les traversiers sont coincés à quai depuis un peu moins de deux semaines et que le trafic ne cesse de s'accroître entre Québec et Lévis, Excursions Maritimes Québec (EMQ) profite de la situation pour mousser une solution de rechange pour se rendre au boulot : le bateau-taxi.

Plutôt méconnue comme service par la population, l'entreprise EMQ, qui se spécialise avant tout dans les excursions maritimes destinées aux touristes, offre ce moyen de transport sur le fleuve Saint-Laurent depuis 2006. Pour un montant à partir de 10 $ - pour quatre passagers et plus - une personne peut faire Québec-Lévis et vice-versa en moins de 10 minutes. Il faut aussi prévoir un autre 10 $ pour le retour à la maison. Le prix varie en fonction du nombre de passagers.

L'entreprise basée à Lévis, qui possède deux bateaux, un Zodiac de 5 places et un autre pouvant accueillir 12 passagers, offre 81 itinéraires différents avec neuf stations d'embarquement et de débarquement, par exemple Lévis-Baie de Beauport, Lévis-Sainte-Foy et Québec-île d'Orléans.

«La beauté de la chose, c'est que notre service de taxi n'a pas nécessairement besoin d'infrastructure de quai», affirme le propriétaire et fondateur de l'entreprise, Yves Cossette. «À cause du choix de nos bateaux, nous pouvons accoster presque n'importe où. C'est vraiment sécuritaire comme moyen de transport et les gens restent au sec. C'est aussi plus rapide qu'un traversier, il n'y a pas de temps d'attente.» L'homme d'affaires ajoute aussi que «dans 95 % des trajets, on sauve du temps par rapport à l'automobile».

Bien que les traversiers entre Québec et Lévis soient à quai depuis le 13 octobre en raison d'une grève générale illimitée, EMQ n'a reçu que très peu d'appels pour le moment. M. Cossette souhaite profiter de sa dernière semaine d'activité sur le fleuve - jusqu'à jeudi - pour faire connaître son produit.

Vers un laissez-passer mensuel?

«Il y a des gens qui utilisent ce moyen de transport», assure au Soleil M. Cossette. Le service est offert du 1er mai au 30 octobre. «Le jour, le service de bateau-taxi sert surtout pour l'instant d'un point de vue touristique», précise-t-il.

Pour la saison 2016, le propriétaire songe déjà à offrir des laissez-passer mensuels et espère pouvoir grossir sa clientèle. «Pour le moment, les gens doivent réserver avec le nombre de passagers et prévoir s'il y a un retour. Nous prenons aussi les réservations de dernières minutes, avec environ une heure d'avis. Ce n'est pas une navette», confie-t-il, bien qu'il souhaite élargir son service l'an prochain. «On réfléchit à avoir une carte mensuelle et avoir des trajectoires pour les travailleurs avec un horaire pour les allers-retours. Les ouvertures sont là. [...] Pour la dernière semaine d'activité, les gens n'ont qu'à me contacter pour avoir un prix...»

M. Cossette n'a pas voulu dire combien de personnes ont réclamé ses services cette année.

Pour avoir plus d'information sur les forfaits offerts par EMQ, vous pouvez consulter le excursionsmaritimesquebec.com.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer