Nouveau permis de conduire: moins de couleurs, plus de sécurité

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) La Société de l'assurance automobile du Québec (SAAQ) a présenté mercredi le nouveau permis de conduire des Québécois. Pour plus de sécurité, la pièce officielle est désormais fabriquée en polycarbonate, gravée au laser et la photo du conducteur s'affiche en noir et blanc.

C'est pour faire échec à la contrefaçon - qu'elle n'est pas en mesure de quantifier - et parce qu'elle devait renouveler le contrat de son fournisseur que la SAAQ a modernisé la présentation des permis de conduire régulier, restreint, probatoire, d'apprenti conducteur et de chauffeur de taxi.

Les conducteurs voient désormais leur photo affichée en noir et blanc, ce qui permet d'obtenir une meilleure résolution et donc une image plus claire. Leur date de naissance est embossée pour une authentification tactile autant que visuelle.

Dans le même esprit, des rainures ont été ajoutées à la surface du document, fabriqué en polycarbonate, un type de polymère proche du dollar canadien. Une fleur de lys dorée est bien en évidence en haut à droite tandis qu'une autre, moirée celle-là, apparaît au bas de la photo quand on bouge le permis de conduire.

Ces ajouts font du document l'un des plus sécuritaires au monde et un modèle unique en Amérique du Nord, a fait ressortir mercredi Mario Vaillancourt, porte-parole de la SAAQ. «L'idée, c'est que la personne qui l'a en main puisse facilement identifier que c'est un vrai permis», a-t-il insisté.

Durabilité accrue

La durabilité du petit rectangle sera également accrue pour permettre la reprise de la photo aux huit ans, même si le renouvellement se fait toujours annuellement. Le prototype a été passé à la laveuse, à la sécheuse et a été plié 100 000 fois dans chaque direction sans broncher.

C'est la firme européenne Gemalto qui a remporté l'appel d'offres public pour la production des nouveaux permis de conduire pour un montant de 10,9 millions $ sur cinq ans, soit l'équivalent de 1,55 $/pièce. C'est légèrement moins que le contrat précédent, venu à échéance.

La production se fait dans une petite pièce sécurisée au siège social du boulevard Jean-Lesage à Québec. Les médias ont pu exceptionnellement y mettre les pieds, hier, et voir comment fonctionnent les nouvelles machines au laser, semblables à de grosses imprimantes. Presque tout est contrôlé informatiquement, seulement deux personnes sont nécessaires pour assurer la surveillance des opérations. Un soin jaloux est apporté à la protection des renseignements personnels.

Les premiers permis embossés ont été gravés mardi et aussitôt postés, si bien que des conducteurs les recevront ces jours-ci. Pour le citoyen, pas de changement à la procédure. Il suffit d'aller faire prendre sa photo, d'acquitter les frais et la production s'enclenche dès le lendemain. Le nouveau permis est reçu à la maison en moins de 10 jours.

Il y a environ 5,2 millions de détenteurs de permis de conduire au Québec. Environ 1,7 million de pièces sont produites annuellement.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer