Le système de gestion du stationnement d'ExpoCité gardé volontairement sur la touche

Le nouveau système de gestion du stationnement d'ExpoCité... (Photothèque Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve)

Agrandir

Le nouveau système de gestion du stationnement d'ExpoCité est installé, prêt à servir, assure la Ville de Québec, qui le juge toutefois trop complexe pour être utilisé lors des journées portes ouvertes du Centre Vidéotron. Il sera plutôt déployé graduellement.

Photothèque Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Le nouveau système de gestion du stationnement d'ExpoCité est installé, prêt à servir, assure la Ville de Québec, qui le juge toutefois trop complexe pour être utilisé lors des journées portes ouvertes du Centre Vidéotron.

Selon l'échéancier attaché à l'appel d'offres pour la fourniture, l'installation et l'entretien des équipements de contrôle et de perception du stationnement d'ExpoCité, les barrières devaient être installées dans tous les parcs de stationnement et les bornes de paiement dans tous les édifices desservis pour août 2015. Cela est fait, confirme Sylvain Gagné, porte-parole de la Ville de Québec.

Le paiement par Internet et par téléphone devait être possible dès le mois de mai, le paiement avec billet de spectacle en juillet. Or, ces fonctions ne sont pas activées.

En fait, le système n'a pas été mis à l'épreuve encore et M. Gagné n'est pas en mesure de dire quand il le sera, même si l'amphithéâtre enfilera les spectacles et les matchs de hockey au cours des prochaines semaines.

Le directeur du Bureau du transport, Marc Desrivières, a indiqué mardi que le système serait déployé «graduellement» car il implique un changement dans les vieilles habitudes des automobilistes. La plus ancrée étant de payer à la sortie du stationnement, comme dans plusieurs hôpitaux, plutôt qu'à l'entrée.

«Quand on va mettre le système en opération, les gens vont prendre un billet en entrant et vont payer en utilisant des bornes qui vont être à l'intérieur du bâtiment qu'ils vont visiter [Centre de foires, Centre Vidéotron]. Ils auront également la possibilité de payer avec Copilote», l'application pour téléphone intelligent, a expliqué le haut fonctionnaire.

«Il faut habituer les gens à ce changement et ce n'était pas, je pense, dans un événement comme celui-là [les portes ouvertes] l'occasion de lancer un système où on a énormément de roulement. Je pense que ça aurait été inapproprié», a insisté M. Desrivières. 

Le paiement à la sortie aura aussi l'avantage de départager les revenus de stationnements entre les différents occupants des lieux, a priori Québecor et la Ville de Québec, a ajouté le maire de Québec, Régis Labeaume. Les visiteurs du Centre Vidéotron verront leur 10 $ échoir dans les poches de Québecor et ceux du Centre de foires, dans les coffres de la Ville.

Le maire a admis trouver «complexe» le nouveau système, qu'il qualifie tout de même de «plus évolué au monde». 

Avec Valérie Gaudreau

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer