Promenade Samuel-De Champlain à l'avenue Maguire: résultats décevants pour la navette

La navette qui relie la promenade Samuel-De Champlain... (Le Soleil,  Erick Labbé)

Agrandir

La navette qui relie la promenade Samuel-De Champlain à l'avenue Maguire n'a pas connu le succès attendu, déplore le directeur de Société de développement commercial, Bernhardt Beaudry.

Le Soleil, Erick Labbé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) À sa première saison d'exploitation, la navette permettant aux visiteurs de joindre la promenade Samuel-De Champlain à l'avenue Maguire n'a pas connu le succès souhaité. À peine 890 personnes l'ont empruntée depuis le début de juillet, un achalandage deux fois moins important que prévu par ses instigateurs.

Bernhardt Beaudry, directeur général de la Société de développement commercial (SDC), ne cache pas sa déception face à ce faible achalandage, imputable en partie au mauvais temps. «C'est en deçà des attentes. Même si on ne peut pas blâmer uniquement la météo, il y a quand même eu deux fins de semaine de juillet où il a beaucoup plu.»

Camil Lacroix, vice-président de la SDC Maguire, refuse de se montrer pessimiste face aux chiffres décevants de ce projet-pilote qui visait un objectif de 2000 personnes. «C'est sûr que la température n'a pas aidé. Mais plusieurs clients venus à mon commerce [Picardie] m'ont dit qu'ils avaient pris la navette.» Loin de baisser les bras, M. Lacroix envisage même de rendre le service plus accessible l'an prochain, sept jours sur sept.

Pour M. Beaudry, ce bilan est loin de signifier la fin du projet, d'autant plus que le service a été très apprécié par les usagers. «Les commerçants également ont trouvé que c'était une superbe idée, mais c'est certain qu'il y a des choses à revoir. L'itinéraire, par exemple, qui pourrait être plus long afin de desservir un plus grand territoire.»

L'idée d'un minibus gratuit, d'une capacité de 21 places, est née de la volonté des commerçants de trouver des solutions à la baisse d'achalandage, dans la foulée de l'installation de parcomètres sur l'avenue Maguire.

Le service est accessible jusqu'au 6 septembre, du vendredi après-midi au dimanche. Il reste trois fins de semaine avant la fin du projet, ce qui pourrait permettre, selon M. Beaudry, de racheter en partie ce bilan médiocre. On mise beaucoup sur l'évènement annuel Maguire en fête, les 29 et 30 août, pour gonfler l'achalandage.

Le projet a été réalisé en collaboration avec la Ville de Québec, qui a investi 10 000 $, la Commission de la capitale nationale (6500 $) et le Réseau de transport de la Capitale.  

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer