Stationnement au Vieux-Port de Québec: les habitudes bouleversées

Le stationnement Dalhousie ne sera plus accessible à... (Le Soleil, Patrice Laroche)

Agrandir

Le stationnement Dalhousie ne sera plus accessible à partir du 1er septembre.

Le Soleil, Patrice Laroche

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Le stationnement Dalhousie sera inaccessible à partir du 1er septembre afin de permettre l'aménagement de la future place des Canotiers. La Ville de Québec déménagera les usagers réguliers dans des parcs de stationnement à proximité et leur fournira un laissez-passer pour prendre l'autobus ou des billets pour le funiculaire. Les visiteurs, nombreux dans le secteur, seront dirigés vers des cases temporaires créées ici et là dans le quartier historique.

Il y a plus de 500 places de stationnement - parmi les plus prisées de toute la ville de Québec - à relocaliser jusqu'au printemps 2017. La Société québécoise des infrastructures (SQI) a besoin d'une bonne année et demie pour décontaminer le terrain, faire des fouilles archéologiques, modeler la place publique qui accueillera les Grands Voiliers et reconstruire un stationnement étagé qui comptera, à terme, une centaine de cases de moins qu'actuellement. 

«Toutes les parcelles de terrain du secteur ont été radiographiées par la Ville pour subvenir aux besoins», a fait valoir mardi Julie Lemieux, vice-présidente du comité exécutif, responsable des dossiers de la culture, du patrimoine et de l'aménagement du territoire. 

Huit endroits ont été désignés pour accueillir les véhicules. Les résidents seront rabattus vers le stationnement de l'hôtel de ville et se verront donner des billets pour l'utilisation du funiculaire. 

Les usagers mensuels, qu'ils soient commerçants ou travailleurs, devront stationner sous l'autoroute Dufferin-Montmorency ou dans le secteur de l'anse au Foulon, puis prendre l'autobus (parcours 1 et 21) pour se rendre à destination. Des laissez-passer du Réseau de transport de la Capitale (RTC) leur seront remis. 

Enfin, les usagers horaires, touristes pour la plupart, seront dirigés vers des espaces temporaires. Une vingtaine de cases sur rue, avec bornes de paiement, seront ajoutées sur le boulevard Champlain, près des installations de la Garde côtière. Idem sur le quai Riviera, près du port d'attache du Louis-Jolliet. La section gazonnée de place de Paris, en bordure de la rue Dalhousie, pourra accueillir une quinzaine de voitures.  

L'espace bétonné entre le Marché du Vieux-Port et l'Espace 400e offrira 55 places entre septembre et juin, car il est autrement utilisé pour des événements. 

La Ville de Québec louera même deux structures qui permettront de créer des stationnements étagés temporaires. Ils seront utilisés en bordure de l'Espace 400e ainsi qu'entre la rue Saint-Paul et le quai Saint-André. De quoi gagner environ 120 cases. 

«Verrue»

Mme Lemieux a admis mardi que les automobilistes seraient dérangés dans leurs habitudes, mais elle a mis de l'avant la nécessité de débarrasser Québec de la «verrue» que constitue le stationnement Dalhousie. 

La Ville de Québec calcule que la gestion du stationnement coûtera environ 1,3 million $, mais les nouveaux espaces généreront des revenus à peu près équivalents. En contrepartie, la SQI devra se priver du million de dollars de profits que la Société Parc-Auto du Québec (SPAQ) lui versait pour le stationnement Dalhousie. Cela était prévu dans le budget de 39 millions $ associé au projet. 

L'opposition à l'hôtel de ville de Québec a dénoncé mardi le manque de planification du chantier à venir et le fait que les commerçants ont appris «dans le journal» qu'ils devraient composer avec 500 espaces de stationnement en moins pendant un an et demi. «Encore une fois, on se retrouve dans une gestion de crise. [...] C'est un dossier dont on aurait dû s'occuper plus tôt», a martelé Anne Guérette, conseillère municipale, qui craint des ratés et des dépassements de coûts.

Des camions sur la place de Paris?

Pour Jean Rousseau, président du Comité de citoyens du Vieux-Québec, l'oeuvre Dialogue avec l'histoire, à la place de Paris, a été démolie afin d'y créer de l'espace d'entreposage durant l'aménagement de la future place des Canotiers. «Disons que la coïncidence est trop heureuse», lance-t-il.

À ses yeux, le bloc blanc n'a pas été démantelé pour des questions de sécurité - comme ce qu'a invoqué la Ville -, mais plutôt pour permettre le stationnement des camions de construction à la place de Paris. «C'est parfait. C'est à côté du site même», mentionne-t-il.

Marie-Christine Magnan, directrice du Service des communications de la Ville de Québec, a toutefois assuré mardi que les voitures ne pourront dépasser la surface gazonnée de la place de Paris.

«Aucun stationnement ne sera autorisé sur la partie bétonnée» où se trouvait jusqu'à tout récemment l'oeuvre Dialogue avec l'histoire, même si le changement de zonage soumis au conseil d'arrondissement concerne l'ensemble du lot.

Et puisqu'au moins une section de la place de Paris sera utilisée comme stationnement, M. Rousseau compte en faire profiter les citoyens les plus désavantagés par les mesures de relocalisation annoncées mardi. Il aimerait notamment que la Ville réserve une portion du stationnement temporaire aux usagers du stationnement Dalhousie.

Relocalisation

En ce qui a trait aux mesures de relocalisation elles-mêmes, plusieurs citoyens et commerçants du secteur demeurent inquiets de l'impact qu'aura le peu de places de stationnement sur la vitalité du quartier.

Mais on accueille d'un bon oeil les efforts faits par la Ville pour accommoder les citoyens. «Je suis content d'apprendre qu'il y a une alternative. J'espère que ça va bien se faire», mentionne François-David Bernier, porte-parole de l'Association des gens d'affaires Place Royale/Vieux-Port.

Camille B. Vincent avec Annie Morin

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer