Carrefour Saint-Romuald: le maire Lehouillier demande d'être patient

Le maire de Lévis, Gilles Lehouillier... (Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve)

Agrandir

Le maire de Lévis, Gilles Lehouillier

Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Refusant de porter le blâme d'une mauvaise planification de la circulation au nouveau carrefour Saint-Romuald, le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, dit toutefois chercher une «solution» et demande au ministère des Transports (MTQ) «d'agir vite».

Le conseil municipal a entériné lundi une résolution demandant au MTQ de faire des travaux de façon «urgente» dans le secteur. On demande entre autres de considérer le virage à gauche sur deux voies, une synchronisation des feux de circulation différente la semaine de la fin de semaine, de même que l'aménagement de voies de refuge.

Comme les résultats de l'étude sur la fluidité de la circulation commandée par la Ville ne seront connus qu'à la fin juin, le maire ne peut encore chiffrer ses demandes. «C'est pas des sommes faramineuses», précise-t-il toutefois, ajoutant que «les principaux raccordements sont bien faits».

L'ouverture des magasins grande surface Costco et Latulippe ce printemps cause de longs bouchons de circulation, surtout la fin de semaine. «Costco n'a jamais vu un départ aussi fulgurant dans un magasin, soutient le maire Lehouillier. Le succès inespéré nous a amenés rapidement à un point de rupture [...] on va corriger le tir avec le ministère des Transports», soutient le maire, qui a absolument besoin de la collaboration du provincial, parce que la Ville est responsable d'un seul feu de circulation dans le secteur. «On demande aux gens, à la population, d'être patients», ajoute le maire. 

Comités d'urbanisme simplifiés à Lévis

La Ville de Lévis fait le ménage dans ses commissions d'urbanisme et en crée trois nouvelles pour remplacer les six qui existaient avant. La Commission consultative d'urbanisme et d'aménagement établira la vision d'ensemble du territoire, le comité consultatif d'urbanisme s'occupera des cas précis de dérogations mineures, tandis qu'un autre comité consultatif se spécialisera dans le patrimoine. «On fait ça pour avoir plus d'efficacité de nos fonctionnaires», qui se spécialiseront dans un domaine, explique le maire Gilles Lehouillier. Lévis souhaite aussi que l'urbanisme ne soit plus géré différemment, selon les arrondissements. «On veut que ce soit équitable sur tout le territoire», ajoute le maire. La Ville recrute présentement les citoyens qui voudraient siéger dans ces comités, qui devraient être prêts à fonctionner en septembre.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer