Héritage Canada inscrit le pont de Québec au palmarès des sites menacés

«On estime que 60 % du pont est... (PHOTO ARCHIVES, LE SOLEIL)

Agrandir

«On estime que 60 % du pont est couvert de rouille. Depuis que le gouvernement l'a cédé au CN en 1993, les programmes d'entretien et de restauration de cette structure historique ont été réduits», est-il mentionné dans la fiche descriptive publiée sur le site d'Héritage Canada.

PHOTO ARCHIVES, LE SOLEIL

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) La dégradation du pont de Québec lui vaut maintenant d'être inscrit au palmarès des sites les plus menacés au Canada. Sur les deux rives que relie la vieille structure, cette annonce fait figure d'argument supplémentaire afin de convaincre le CN de payer pour sa restauration.

En février, les administrations municipales de Québec et de Lévis avaient déposé conjointement la candidature peu enviable du pont de Québec auprès d'Héritage Canada pour garder le dossier sous les projecteurs médiatiques.

L'organisme, une fiducie nationale créée en 1973, a pour but d'«attirer l'attention nationale sur des sites menacés par suite de négligence, de manque de fonds, d'aménagement inadéquat et de faiblesses de la législation».

Pour établir son palmarès, Héritage Canada évalue l'importance du site, l'imminence de la menace et la possibilité d'une solution positive et créative ainsi que l'appui de la collectivité en faveur de sa préservation. Le choix des dix sites se fait parmi une centaine de candidatures.

«Nous considérons que c'est une excellente nouvelle, lance Paul-Christian Nolin, attaché de presse du maire Régis Labeaume. On disait que c'était un bien patrimonial et pas seulement une infrastructure de transport. C'est la preuve [l'inscription du pont sur la liste] que c'est un bien patrimonial en danger qui doit être sauvé. Et le CN a fait fi de ça. Ça montre que le CN a une responsabilité encore plus grande que ce qu'il croit et qu'il ne peut se défiler.»

«Est-ce que les Français seraient heureux de voir la tour Eiffel avec le même niveau d'entretien que le pont de Québec? questionne pour sa part le maire de Lévis, Gilles Lehouillier. On veut redonner ses lettres de noblesse au pont de Québec et démontrer que c'est un monument historique très fort.»

Selon lui, l'attitude du CN est inacceptable. «En disant que ça va coûter 400 millions $ pour le repeindre, le CN fait une campagne de démobilisation. C'est épouvantable. Il faut faire quelque chose. J'ai traversé le pont cette semaine et je me suis dit : "Quelle désolation"», ajoute-t-il.

Dans la fiche descriptive publiée sur le site d'Héritage Canada, «on estime que 60 % du pont est couvert de rouille. Depuis que le gouvernement l'a cédé au CN en 1993, les programmes d'entretien et de restauration de cette structure historique ont été réduits», est-il mentionné.

À ce jour, le Canadien National a refusé de financer, ne serait-ce qu'en partie, les travaux de peinture jamais complétés. Et ce, même si les gouvernements d'Ottawa et de Québec, comme les Villes de Québec et de Lévis, s'étaient engagés à participer financièrement à la réfection à hauteur de 100 millions $. 

Depuis plusieurs mois déjà, les maires Régis Labeaume et Gilles Lehouillier se sont lancés dans une véritable croisade pour dénoncer l'inaction de la compagnie ferroviaire.  

«La corrosion, accélérée par l'exposition à des conditions météorologiques extrêmes, finira par compromettre les propriétés mécaniques du pont, voire son intégrité structurelle», craint la fiducie.

Les villes de Québec et de Lévis ont aussi sollicité l'appui des premiers ministres du Québec et du Canada pour poser la candidature du pont de Québec sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO.

Sillery

Héritage Canada fait aussi mention de trois lieux arrivés à un point critique qui ont figuré précédemment au Palmarès des sites menacés. Parmi eux figure l'arrondissement historique de Sillery inclus au palmarès en 2011. Ces dernières années, l'annonce de projets immobiliers d'envergures dans le secteur fait craindre, notamment, la destruction de boisés aux arbres centenaires.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer