Pont de Québec: les conservateurs refusent d'appuyer le NPD

«Nous, on a mis 75 millions $ sur... (Photothèque Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve)

Agrandir

«Nous, on a mis 75 millions $ sur la table, 100 millions $ avec nos partenaires, on va continuer à travailler avec le CN», a martelé le ministre conservateur Denis Lebel.

Photothèque Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Le gouvernement conservateur dénonce le calendrier politique du Nouveau Parti démocratique (NPD), qui a déposé un projet de loi pour forcer le CN à repeinturer le pont de Québec alors que les travaux s'achèvent à la Chambre des communes. Mais le parti au pouvoir refuse d'user de ses privilèges pour accélérer le tempo.

Les ministres Denis Lebel et Steven Blaney tenaient une «conversation» devant la Chambre de commerce de Québec, lundi matin. La formule, développée par l'équipe du premier ministre Stephen Harper, consiste à se faire poser des questions rédigées d'avance sur des sujets choisis préalablement à l'interne.

Il n'y a pas eu de questions sur le pont de Québec posées par l'animatrice. Mais quand les journalistes ont abordé le sujet en point de presse, le ministre Lebel ne s'est pas fait prier pour attaquer le NPD.

«Regardez quel est le processus d'adoption d'un projet de loi. Demandez-leur quels sont leurs échéanciers pour l'adoption de ce projet de loi là avec la fin des travaux de la Chambre des communes, quand on sait que des projets parfois prennent des années. C'est un mirage politique pour la région de Québec», a-t-il martelé, rappelant les 75 millions $ mis sur la table à l'automne pour financer une partie des travaux de peinture.

Questionné à savoir si le Parti conservateur pourrait accélérer le traitement du projet de loi, comme l'a demandé le NPD, M. Lebel a retourné la question à ses adversaires. «Demandez-leur à eux autres. C'est leur projet de loi à eux autres. On a un projet de loi 377, qui touche l'imputabilité des dirigeants syndicaux, regardez depuis combien de temps il est au travail, il est en processus. Posez-leur la question. Je ne répondrai pas pour eux», a-t-il répliqué, refusant manifestement de leur faciliter la tâche.

Vérification faite, le projet de loi 377 sur la transparence financière des syndicats traîne au feuilleton depuis 2012. Tous les partis d'opposition, et non seulement le NPD, s'y opposent. Le Sénat y a aussi apporté des amendements, obligeant son réexamen aux Communes.

En fin de journée lundi, le NPD a fait remarquer que le gouvernement conservateur a aussi déposé la semaine dernière un projet de loi, le 59, portant sur des dispositions du budget. Le parti d'opposition y perçoit le signe qu'il reste du temps pour le travail parlementaire avant les vacances d'été.

Le député néo-démocrate Denis Blanchette y est aussi allé d'un communiqué de presse affirmant qu'il est possible de faire adopter rapidement des projets de loi, «aussi rapidement que le jour même où ils sont déposés». Celui-ci craint que son projet de loi sur le pont de Québec soit mis de côté «par simple orgueil».

Le maire de Québec, Régis Labeaume, a pour sa part refusé de s'inquiéter de la partie de ping-pong fédérale. «On est à l'approche des élections, il faut voir ça dans ce contexte-là, a-t-il commenté. Ils font de la politique entre eux, on va les laisser faire.»

BIENTÔT DES NOUVELLES POUR LE PORT

Pour le reste, le lieutenant des conservateurs au Québec a répété que le projet d'agrandissement du port de Québec, qui inclut l'ajout de quais et le remodelage de la baie de Beauport, «a été reçu par notre gouvernement et il est en analyse». Il ne s'est pas avancé sur les conclusions, mais a souligné que «tout le monde travaille bien dans le dossier». Des nouvelles sont attendues «dans les prochaines semaines, prochains mois».

En point de presse, sans être interrogé là-dessus, M. Lebel a de lui-même fait ressortir que «le Port s'est engagé à respecter tout le processus nécessaire d'acceptabilité sociale, de réponse aux normes environnementales et tout le reste». 

Le politicien fédéral a par ailleurs confirmé qu'il n'y avait pas de programme spécifique pour subventionner un second terminal de croisières au bassin Louise. Ce projet devrait donc passer par le programme de la taxe d'accise sur l'essence, qui finance désormais la construction ou la rénovation d'infrastructures municipales à vocation culturelle, communautaire, sportive ou de loisir. 

M. Lebel a profité de la tribune qui lui était offerte pour répondre au chef de l'opposition, Thomas Mulcair, qui a manifesté la semaine dernière son intention de revoir le conseil d'administration de l'Administration portuaire de Québec (APQ) pour y placer «des gens qui respectent leur milieu de vie». 

«Il me semble que c'est pas tout à fait winner de venir dire à Québec que vos champions sont pas bons», a lancé M. Lebel à Mario Girard, président-directeur général du Port, qui se trouvait dans la salle.

Les élections avant la tête des ponts

Le scénario retenu pour améliorer l'accès à la tête des ponts ne sera finalement pas dévoilé avant la tenue de l'élection partielle du 8 juin dans la circonscription de Jean-Talon. 

Initialement prévue pour le 28 avril, la présentation de ce plan d'aménagement souhaité depuis des années avait été annulée. À l'origine, la raison était un conflit d'horaire, mais le déclenchement d'une élection partielle pour le 8 juin a changé la donne, ont dit lundi les maires de Québec et de Lévis, Régis Labeaume et Gilles Lehouillier. Les libéraux craignaient qu'une telle annonce en pleine campagne à l'élection partielle ne soit perçue comme partisane.

Au cabinet du ministre des Transports, l'attachée de presse de Robert Poëti, Anne-Catherine Couture, confirme que l'annonce pour le réaménagement majeur de l'entrée de la capitale ne sera faite que plus tard «en juin».

Avec Valérie Gaudreau

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer