Pont de Québec: défiguré, mais plus résistant

Une vue du dessous du pont de Québec... (Photo fournie par le CN)

Agrandir

Une vue du dessous du pont de Québec qui montre la différence entre les vieilles sections et celles ayant été réparées.

Photo fournie par le CN

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Alors que le maire Régis Labeaume soulève des doutes sur la qualité des travaux effectués sur le pont de Québec, le CN assure que l'acier utilisé aujourd'hui est plus résistant que l'original. Vrai, atteste Mario Fafard, professeur à l'Université Laval, mais le résultat est «laid, vraiment laid», au point de «dénaturer» la merveille architecturale.

«Ce que j'ai appris, entre autres, c'est que sur le pont, on remplace des pièces, mais avec des ersatz [NDLR : produits sous-équivalents]. C'est pas des pièces d'acier comme il y avait à l'époque. Peut-être qu'on va se ramasser avec un pont un jour qui est fait de toutes sortes de matériaux, mais qui sont pas les matériaux d'origine», a lancé le maire de Québec, mardi, alors qu'il annonçait son intention de commander une étude sur les effets de la rouille plutôt que sur la facture de peinture.

Questionné par Le Soleil, le CN n'a pas mis de temps à réagir. «Les pièces d'acier que remplace le CN sont de meilleure qualité que l'acier original. La suggestion que le CN remplace l'acier par un produit de moindre qualité est inexacte et résulte d'une méconnaissance des pratiques en vigueur sur le pont», a déclaré mercredi Olivier Chouc, vice-président aux affaires juridiques de l'entreprise ferroviaire.

À l'appui, le CN a précisé qu'il utilisait de l'acier offrant une résistance de 44 ou 50 ksi (milliers de livres par pouce carré) contre 30 à 35 ksi à l'époque. Il ajoute que l'épaisseur, les dimensions et les motifs des pièces originales sont respectés. Des plaques peuvent aussi être utilisées «selon le degré de corrosion».

Les travaux sont effectués en fonction du degré d'usure, mais bien avant qu'un risque structurel se manifeste, selon le propriétaire du pont de Québec. Pour les membrures principales et secondaires (poutres transversales), une analyse est faite pour déterminer s'il en coûte moins cher de réparer ou de remplacer.  

«Cette stratégie a reçu l'aval de la firme d'ingénieurs Roche, aux termes d'une inspection minutieuse et rigoureuse de la structure», mentionne M. Chouc. 

Patchage

Mario Fafard, professeur de génie civil spécialisé en structures à l'Université Laval, confirme que les matériaux utilisés maintenant par le CN sont «aussi bons, même meilleurs» que ceux d'il y a

100 ans. «Le problème, ce n'est pas la qualité des matériaux. Le problème, c'est qu'on fait du patchage. On ne respecte pas l'architecture originale du pont», martèle-t-il. 

Il en veut pour preuve les fameuses plaques que le CN a installées à plusieurs endroits sous le tablier et craint le jour où de telles réparations - «inadmissibles» - seront effectuées en hauteur. Il déplore aussi le remplacement des rivets, signe distinctif du pont de Québec, par des boulons. «On est en train de dénaturer le patrimoine, dit le professeur. On ne fait pas n'importe quoi avec le Parlement et avec les fortifications. Pourquoi on laisse aller ça?» demande-t-il.

Interrogé à nouveau par Le Soleil, M. Chouc n'a pas caché qu'«on remplace effectivement de temps à autre des rivets par des boulons», lesquels s'avèrent plus résistants. Il existe des boulons qui ressemblent à des rivets, utilisés à l'occasion par le ministère des Transports, mais ils sont trois à quatre fois plus chers que les conventionnels et augmentent les coûts de main-d'oeuvre. Quant aux plaques, il affirme qu'elles sont utilisées principalement dans des endroits où elles ne sont pas visibles. 

«Ces pratiques s'inscrivent dans notre stratégie de privilégier la pérennité de cette infrastructure de transport, plutôt que son esthétique», souligne le vice-président du CN.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer