Bilan routier encourageant à Québec

Trois personnes seulement ont perdu la vie sur... (Photothèque Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve)

Agrandir

Trois personnes seulement ont perdu la vie sur le réseau routier couvert par le SPVQ en 2014.

Photothèque Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Trois personnes seulement ont perdu la vie sur le réseau routier couvert par le Service de police de la Ville de Québec (SPVQ) en 2014, une baisse de 77 % par rapport à l'année précédente.

Au lendemain de la publication d'un bilan record dressé par la Société de l'assurance automobile du Québec (SAAQ) à l'échelle de la province, le SPVQ a lui aussi étalé, mercredi, des chiffres encourageants, cette fois pour la capitale. 

L'amélioration la plus considérable se situe sans aucun doute au chapitre des collisions mortelles, dont le nombre est passé de 13 en 2013 à 3 en 2014. «Du côté des collisions résultant en de graves blessures, nous notons une diminution de 23 % pour un nombre de 55 en 2014 comparativement à 71 en 2013», ajoute le rapport publié par le SPVQ.

«Ces données tendent à montrer que les actions mises de l'avant par le SPVQ en matière de sécurité routière ont eu un impact positif sur le bilan routier», peut-on aussi lire dans le communiqué.

Ironiquement, l'un des accidents mortels implique une autopatrouille du SPVQ. Le décès du cycliste Guy Blouin, survenu en septembre 2014, est en effet compris dans les trois collisions mortelles enregistrées par la police municipale. 

Cet accident a fait l'objet d'une enquête indépendante de la Sûreté du Québec (SQ), dont le rapport a été remis en février au Directeur des poursuites criminelles et pénales. Aucune accusation n'a encore été portée dans ce dossier, dont l'analyse pourrait prendre encore des mois.  

Les chiffres du SPVQ ne représentent toutefois pas l'ensemble des collisions survenues sur le territoire de la ville de Québec puisque le réseau sous la responsabilité des policiers municipaux n'inclut pas les autoroutes, qui sont du ressort de la SQ. 

En combinant les données des deux corps policiers, obtenues auprès de la SAAQ, neuf personnes sont mortes l'an dernier sur le territoire de la ville, soit six de moins qu'en 2013, mais quatre de plus qu'en 2012. Il ne s'agit donc pas d'un bilan record, mais d'un bon bilan, surtout en comparaison avec les 26 décès de 2010.

Québec peut cependant se réjouir d'avoir été le théâtre du moins grand nombre d'accidents jugés graves depuis 2009.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer