Service rapide par bus: fortes pressions en faveur d'un PPP

La création d'un fonds pour les infrastructures de... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

La création d'un fonds pour les infrastructures de transport en commun par le gouvernement fédéral pourrait faire en sorte que le futur service rapide par bus soit réalisé en partenariat public-privé.

Photothèque Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) La pression est forte pour que le service rapide par bus (SRB) espéré par Québec soit réalisé en partenariat public-privé (PPP), maintenant que le gouvernement fédéral entend se mêler du financement.

Le gouvernement de Stephen Harper a annoncé dans son budget de mardi qu'il créait un nouveau fonds spécifique pour les infrastructures de transport en commun. Une première enveloppe de 750millions$ sur deux ans sera disponible à partir de 2017-2018. Par la suite, les conservateurs promettent 1 milliard $ par année.

Les projets seront choisis «au mérite». Ceux qui feront appel au privé auront priorité car le gouvernement estime qu'ils ont plus de chances de succès.

«L'idée du partenariat public-privé, elle est intéressante», a réagi hier le maire de Lévis. Selon lui, la participation de la Caisse de dépôt et placement du Québec (CDPQ) devrait compter pour du privé. D'autant plus, fait valoir Gilles Lehouillier, que celle-ci entraîne souvent dans son sillage d'autres entreprises ou fonds privés.

Le bas de laine des Québécois étudie actuellement la possibilité d'investir dans deux projets montréalais de transport collectif et pourrait s'ouvrir ensuite au reste de la province. Le gouvernement fédéral n'a toutefois pas encore statué sur son admissibilité à titre de privé.

Il y a encore du temps devant. «On n'a pas encore regardé avec la Ville de Québec quels sont les scénarios qu'on va retenir pour le financement du SRB», a souligné le maire de Lévis. L'étude de faisabilité du SRB/tramway identifiait clairement les PPP comme la meilleure piste à suivre.

Régis Labeaume n'a pas commenté l'annonce fédérale surprise. Le maire de Québec a longtemps pressé Ottawa de se doter d'une stratégie nationale et d'une enveloppe consacrée au transport en commun. Mais il y a un mois, il relâchait la pression, se disant prêt à fonctionner avec les programmes d'infrastructures existants.

Il faut dire que le ministre de l'Infrastructure et des Collectivités du Canada, Denis Lebel, ne lui laissait pas d'espoir. À ses côtés en conférence de presse, le 19 mars, ce dernier s'est moqué du chef néo-démocrate Thomas Mulcair, qui promettait de l'argent expressément pour le transport en commun.

Cela fait des années que les villes canadiennes réclament une participation fédérale dans les grands projets de transport collectif. Les sondages confirment également l'intérêt des citoyens.

Satisfaction chez accès transports viables

Étienne Grandmont, directeur général d'Accès transports viables, applaudit la création d'un fonds permanent pour le transport en commun. «La prévisibilité est plus grande pour les sociétés de transport en commun», fait-il ressortir. L'idée de financer «au mérite» lui plaît aussi: «L'argent va aller là où les projets sont sérieux et où ils vont se réaliser pour vrai.»

M. Grandmont souligne par contre que «ça reste quand même pas tant d'argent que ça pour les premières années» alors que les besoins sont immenses. Il craint également que le Québec, qui a utilisé les programmes réguliers d'infrastructures pour les routes plutôt que les autobus dans le passé, contrairement à d'autres provinces, ne conserve ses mauvaises habitudes. «Il ne faut pas que ça devienne une excuse», prévient-il.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer