RTC : des études de 1,2 million $ pour améliorer le service au centre-ville

Au sujet du parcours 7, Rémy Normand, président du... (Photothèque Le Soleil, Erick Labbé)

Agrandir

Au sujet du parcours 7, Rémy Normand, président du RTC, admet qu'il y a actuellement un problème d'efficacité sur le tracé, où il y a parfois embouteillage aux heures de pointe.

Photothèque Le Soleil, Erick Labbé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

(Québec) Le Réseau de transport de la Capitale (RTC) prévoit injecter 1,2 million$ pour des études afin d'améliorer la desserte du centre-ville et l'efficacité du parcours 7. Une dépense justifiée par une éventuelle révision du service prévue dans les quartiers centraux et l'ajout de nouveaux types de véhicules sur le réseau, dont les midibus attendus en 2016.

Le conseil d'administration du RTC a entériné mercredi soir le règlement d'emprunt pour les études, lesquelles serviront à documenter l'effet de l'utilisation de nouveaux véhicules sur certains parcours.

Le RTC a déjà mis au rancart les Écolobus depuis janvier et prévoit l'achat de midibus pour desservir le centre-ville dès 2016. 

Pour la même année, des autobus articulés seront ajoutés au parcours 7. Ce dernier part du centre-ville et traverse la ville vers l'ouest jusqu'à la pointe de Sainte-Foy. 

Au sujet du parcours 7, Rémy Normand, président du RTC, admet qu'il y a actuellement un problème d'efficacité sur le tracé, où il y a parfois embouteillage aux heures de pointe. «On a de la difficulté à le desservir adéquatement. C'est un des parcours qui est très achalandé», a-t-il reconnu mercredi.

Le 7 emprunte principalement le chemin Sainte-Foy. Plusieurs établissements d'enseignement, dont l'Université Laval, les cégeps François-Xavier Garneau, Sainte-Foy et St. Lawrence alourdissent la demande. L'ajout d'autobus articulés pourrait régler une partie du problème. «Ce ne sera pas un Metrobus, mais on veut l'exploiter comme un Metrobus», a expliqué M. Normand.

Le C. A. a aussi confirmé mercredi l'achat d'un autre terrain pour l'éventuelle construction de stationnements incitatifs. Après avoir autorisé l'achat de trois lots le mois dernier, le RTC a acquis cette fois un terrain aux abords du boulevard Sainte-Anne, dans Beauport, au coût de 3,8 millions $.

Aucune construction de stationnement n'est encore prévue pour l'instant. Au moins deux autres sites sont dans la mire du RTC, «un à l'est et l'autre à l'ouest» de la ville, a précisé M. Normand. 

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer