Les hauts dirigeants du CN se sont partagé plus de 23 millions $ en 2014

La rémunération totale du président et chef de... (Photo André Pichette, archives La Presse)

Agrandir

La rémunération totale du président et chef de la direction du CN, Claude Mongeau (photo), a progressé de 13,5 pour cent pour atteindre 9,34 millions $, notamment grâce à sa prime de 2,54 millions $, en hausse de près de 1 million $.

Photo André Pichette, archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

La Presse Canadienne
Montréal

La bonne performance financière de la Compagnie des chemins de fer nationaux du Canada s'est reflétée sur le salaire de ses cinq plus hauts dirigeants, qui se sont partagé plus de 23 millions $ en rémunération totale pour l'exercice 2014.

Ce montant, qui figure dans la circulaire de sollicitation envoyée aux actionnaires en vue de l'assemblée annuelle du 21 avril, à Memphis, dans l'État du Tennessee, est en hausse de 7,49 pour cent par rapport à l'année précédente.

La rémunération totale du président et chef de la direction du CN, Claude Mongeau, a progressé de 13,5 pour cent pour atteindre 9,34 millions $, notamment grâce à sa prime de 2,54 millions $, en hausse de près de 1 million $.

À l'exception du vice-président et chef de l'exploitation, Jim Vena, les trois autres hauts dirigeants du transporteur ferroviaire établi à Montréal ont vu leur rémunération globale progresser de façon substantielle.

Le salaire total de M. Vena, qui combine à la fois les salaires de base, les primes ainsi que les contributions aux régimes de retraite, a glissé de près de 25,8 pour cent pour s'établir à 3,57 millions $.

Ce recul est attribuable à la valeur de son régime de retraite, qui, de 2013 à 2014, est passée de 2,2 millions $ à 288 000 $.

Le CN a affiché une solide performance financière au cours de l'exercice 2014, alors que ses profits ainsi que son chiffre d'affaires ont affiché des progressions marquées.

L'entreprise a dégagé un bénéfice net de 3,17 milliards $, ou 3,85 $ par action, en hausse de 21,4 pour cent, alors que ses recettes ont grimpé de 14,4 pour cent pour s'établir à 12,1 milliards $.

En dépit de la dégringolade des prix du pétrole et des autres défis auxquels fait face l'économie mondiale, M. Mongeau a récemment indiqué que le CN prévoyait augmenter ses profits de 10 pour cent en 2015.

Le transporteur ferroviaire prévoit aussi augmenter ses dépenses de capital d'environ 300 millions $, à 2,6 milliards $. Ces dépenses incluent l'achat de 90 locomotives, comparativement à 60 acquises en 2014.

Le CN s'attend à ce que les cargaisons de pétrole brut et de sable de fracturation augmentent de l'équivalent de 75 000 chargements de wagon, passant de 217 000 en 2014 à 292 000 en 2015.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer