Aérodrome de Neuville: les opposants reviennent à la charge

Lundi, un deuxième accident a eu lieu à... (Collaboration spéciale, Steve Jolicoeur)

Agrandir

Lundi, un deuxième accident a eu lieu à proximité de l'aérodrome. Un avion Cessna s'est écrasé dans un boisé.

Collaboration spéciale, Steve Jolicoeur

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

(Québec) La ministre fédérale des Transports, Lisa Raitt, trouvera incessamment dans son panier deux lettres réclamant la fermeture de l'aérodrome de Neuville. La Ville de Neuville demande une suspension temporaire, tandis que le Comité neuvillois pour la défense du bien commun exige la fin pure et simple des activités. Des raisons de sécurité et d'intérêt public sont invoquées.

Lundi, un deuxième accident a eu lieu à proximité de l'aérodrome. Un avion Cessna s'est écrasé dans un boisé. Puisque son appareil ne prenait pas suffisamment d'altitude au décollage, le pilote a choisi cette manoeuvre pour éviter de toucher les fils électriques ou la maison en bout de piste. À la mi-novembre, un instructeur et son élève ont aussi procédé à un atterrissage d'urgence le long de l'autoroute 40. Pour plusieurs résidents de Neuville, cette séquence ranime la peur d'un accident plus grave et motive leur opposition au promoteur qui a construit l'aérodrome sur un terrain agricole.

Réaction immédiate

Les élus ont réagi immédiatement. Une lettre du maire Bernard Gaudreau a été postée à la ministre Raitt en milieu de semaine. «C'est le deuxième événement. Les citoyens sont inquiets. Nous, on monte le ton. On demande la suspension des activités à cet aérodrome», a expliqué vendredi Dominic Garneau, le conseiller municipal responsable du dossier.

Celui-ci croit que l'aménagement des lieux y est pour quelque chose. «Ce sont des erreurs humaines parce que cette piste est mal positionnée», dit-il en référence à la maison en bout de piste et au développement résidentiel un peu plus loin. M. Garneau croit qu'il ne faudrait pas hésiter à revoir l'alignement de la piste ou resserrer le protocole de décollage et d'atterrissage si les autorités jugent que c'est nécessaire.

Le Comité neuvillois pour la défense du bien commun va plus loin. Il a listé sur trois pages les problèmes de sécurité, les incidents aériens et les infractions à l'environnement reprochés aux promoteurs pour finalement demander à Lisa Raitt «d'agir et de faire cesser les activités associées à l'aérodrome de Neuville».

Pour Robert Jasmin, porte-parole et signataire de la lettre au nom de ses concitoyens, il ne fait pas de doute que la fermeture doit être définitive. «Ça n'a plus de bon sens», laisse-t-il tomber simplement.

Élaine Michaud, députée néo-démocrate de Portneuf-Jacques-Cartier, a reçu copie des deux missives et entend interpeller la ministre conservatrice dès la semaine prochaine.

«La ministre a maintenant le pouvoir d'agir directement dans ce dossier-là. Moi, je vais certainement la relancer et lui demander d'enfin tenir sa promesse de rencontrer le conseil municipal et de pouvoir discuter de la problématique qu'on vit ici à Neuville et de leur demande de faire cesser les activités», a-t-elle précisé vendredi.

Au début de 2014, alors que le gouvernement était accusé d'être plus sévère pour les aérodromes situés en territoire conservateur, Mme Raitt s'était dite disponible pour discuter avec les élus de Neuville - ce que son prédécesseur Denis Lebel a toujours refusé -, mais elle ne s'est toujours pas exécutée.

Mme Michaud ne dit pas si elle est d'accord avec la fermeture définitive, mais se montre à tout le moins favorable à une suspension le temps d'étudier le dossier.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer