Financement du transport en commun: Labeaume change de cible

Le maire de Québec, Régis Labeaume (au centre),... (Le Soleil, Patrice Laroche)

Agrandir

Le maire de Québec, Régis Labeaume (au centre), était accompagné du ministre fédéral Denis Lebel (à gauche) et du ministre provincial Sam Hamad afin de faire le point sur les projets d'avenir de la Ville concernant le développement du transport en commun.

Le Soleil, Patrice Laroche

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Le maire Régis Labeaume relâche la pression sur le gouvernement fédéral, à qui il réclamait une stratégie nationale et une enveloppe destinées au transport en commun. Il se contentera de l'argent prévu au programme régulier d'infrastructures. La pression retombe donc entièrement sur le provincial, qui choisit les projets à financer.

«J'aurais aimé ça avoir une stratégie, mais si j'ai le choix entre une stratégie et l'argent, je vais prendre l'argent», a résumé le maire de Québec, jeudi, après une conférence de presse où il partageait l'affiche avec le ministre de l'Infrastructure et des Collectivités du Canada, Denis Lebel, et le ministre responsable de la région de la Capitale-Nationale, Sam Hamad.

M. Lebel venait de fermer à nouveau la porte à la création d'un fonds particulier pour le transport en commun, tel que réclamé par plusieurs maires au pays. Comme toujours, le ministre conservateur a redirigé les demandes vers son programme d'infrastructures, dont Chantiers Canada, qui met 1,8 milliard $ à la disposition du Québec entre 2014 et 2024.

Selon le politicien fédéral, une stratégie nationale «n'est pas adaptée aux besoins des gens». «Nous n'avons jamais centralisé depuis que nous sommes au gouvernement», a-t-il fait valoir.

M. Lebel a rappelé que les provinces pouvaient toujours faire le choix du transport en commun et y affecter les sommes disponibles, mais que le Québec avait plutôt fait celui des routes au cours de la période précédente. «On ne peut pas prendre deux fois l'argent», a-t-il noté.

«Ce qui dit le ministre [Lebel], dans le fond, c'est le Québec qui décide ce qu'il va faire avec son argent. Alors, moi, je pense que là, il va falloir que Québec éventuellement décide d'investir lourdement dans le transport en commun», a poursuivi M. Labeaume, qui s'est dit d'accord avec la «façon de faire» du fédéral et a jugé «très correct que les provinces choisissent».

M. Labeaume avait pourtant déjà annoncé qu'il mettrait tout son poids politique sur le fédéral pour financer son nouveau réseau de transport en commun dès que serait publiée l'étude de faisabilité du tramway. Dévoilée début mars, celle-ci penche pour l'aménagement d'un service rapide par bus (SRB), un investissement d'environ 1,2 milliard $.

Jeudi, le représentant provincial est toutefois demeuré prudent. Sam Hamad a plaidé pour un «équilibre» entre les routes et le transport collectif, rappelant le déficit d'entretien des structures au Québec, qui le désavantage par rapport à d'autres provinces. Il a aussi fait remarquer que les sommes affectées au transport en commun avaient beaucoup augmenté ces dernières années.

Quant au SRB, M. Hamad veut d'abord approfondir les études avant de trouver une formule de financement qui convienne à tout le monde.

Ottawa et Québec étaient réunis jeudi pour annoncer le versement de 79 millions $ au Réseau de transport de la Capitale sur une période de cinq ans. Cet argent est tiré moitié-moitié du Fonds fédéral de la taxe sur l'essence et du budget provincial. Par rapport à la mouture précédente, l'augmentation atteint 8 % sur une base annuelle.

L'argent sert à financer au fur et à mesure les infrastructures et les équipements nécessaires au maintien et à l'amélioration du réseau local de transport en commun. Environ 75 % des garages, terminus, voies réservées et stationnements incitatifs sont ainsi payés par les gouvernements supérieurs.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer