Paradoxe Parachutisme naît des cendres de ParaQc

Paradoxe Parachutisme compte offrir ses services dès cet... (Photothèque Le Soleil, Erick Labbé)

Agrandir

Paradoxe Parachutisme compte offrir ses services dès cet été à l'aérodrome de Pintendre, que la Ville de Lévis aimerait voir fermer.

Photothèque Le Soleil, Erick Labbé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) ParaQc est mort, mais le centre Paradoxe Parachutisme renaît de ses cendres. Il compte offrir ses services dès cet été à l'aérodrome de Pintendre, l'endroit même que la Ville de Lévis aimerait voir fermer.

«On est une gang à vouloir que les activités de parachutisme continuent à cet endroit-là», soutient Étienne Hallé, enseignant et ex-entraîneur chez ParaQc, en entrevue téléphonique.

Début mars, lui et François Croteau, passionné de parachutisme, ont créé la nouvelle compagnie, qui doit sous peu devenir membre de l'Association canadienne de parachutisme sportif, et ainsi avoir le droit d'offrir leurs services. Les copropriétaires ont racheté tous les parachutes et le matériel de ParaQc. Ils sont présentement en démarche pour louer des avions. Ils ont également une entente avec Jacques Bernier, propriétaire de l'aérodrome de Pintendre, sur le chemin Ville-Marie.

Mais pourquoi s'entêter à vouloir faire du parachute à cet endroit, quand un comité de voisins, la Ville de Lévis et même la Commission de protection du territoire agricole du Québec sont contre l'utilisation de ces terrains à cette fin?

«Honnêtement, j'ai sauté à plusieurs endroits en Amérique du Nord, c'est une des plus belles places», répond simplement M. Hallé, qui vante la vue sur la ville de Québec, les montagnes au loin, le fleuve et les champs. L'endroit est aussi facile d'accès et près d'un bassin de population important, deux atouts non négligeables lorsqu'on souhaite rentabiliser une entreprise de parachutisme.

M. Hallé est aussi confiant que l'aérodrome de Pintendre, qui est convoqué en cour municipale au printemps, gagnera sa cause. Selon lui, la mise à jour de la Circulaire d'information de Transports Canada, publiée à la fin de l'année 2014, jouera en leur faveur et leur permettra d'aller de l'avant.

«Avoir la paix»

Tout au long de l'entrevue, M.Hallé n'adopte pas un ton vindicatif contre ceux qui veulent les voir disparaître qui, dit-il, sont une minorité à Lévis. «Ce que je veux, c'est avoir la paix et que tout le monde s'entende comme des adultes raisonnables», dit-il. 

Selon lui, il y a de la place pour deux centres de parachutisme à Lévis, étant donné la demande des adeptes de ce sport qui n'ont pas d'autre endroit dans la grande région de Québec pour le pratiquer, outre le centre Atmosphair de Saint-Jean-Chrysostome. À l'été 2013, ParaQc avait cumulé 6000 sauts, ce qui représente environ 1000 envolées.

«Je veux recréer l'ambiance des clubs de parachutisme des années 60 et 70 alors que c'était festif et personnalisé. Les gens avaient aussi un sentiment d'appartenance à leur centre et à leur sport», explique M. Hallé.

Jacques Bernier, propriétaire de l'aérodrome de Pintendre, confirme au Soleil la nouvelle entente qu'il a avec Paradoxe Parachutisme. «Aussitôt qu'on passe en cour et qu'on a le go, ils pourront opérer chez nous», soutient M. Bernier, qui se dit aussi très confiant de gagner contre la Ville de Lévis devant les tribunaux. 

Selon lui, des améliorations quant à la direction des vols ont été apportées l'été dernier, si bien qu'«il y en avait pu ben ben qui chialaient l'année passée», dit-il.

Si l'aérodrome de Pintendre échoue dans ses recours judiciaires, les copropriétaires de Paradoxe Parachutisme ont concocté un plan B. «Je l'avais avant même de fonder la compagnie», dit M. Hallé.

Ainsi, l'école de parachutisme pourrait s'installer «ailleurs» cet été. On ne veut toutefois pas préciser où. «Ce serait en dehors de la ville de Lévis», précise M. Hallé.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer