Dur hiver pour les brise-glace de la Garde côtière

Le traversier Camille-Marcoux, qui assure la liaison Matane-Baie-Comeau-Godbout,... (Collaboration spéciale Johanne Fournier)

Agrandir

Le traversier Camille-Marcoux, qui assure la liaison Matane-Baie-Comeau-Godbout, a connu plusieurs difficultés de navigation depuis le début de l'hiver en raison de l'abondant couvert de glace

Collaboration spéciale Johanne Fournier

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Johanne Fournier

Collaboration spéciale

Le Soleil

(Bas-Saint-Laurent) Cet hiver, s'il y a un métier demandant, c'est bien celui de surintendant du programme de déglaçage pour la Garde côtière canadienne. Michel Dufresne raconte que les deux derniers hivers sont sans précédent depuis le dernier quart de siècle.

Selon lui, l'hiver dernier a donné lieu à un réveil brutal pour son département qu'il appelle «le bureau des glaces».

«C'est comme quoi on peut encore avoir des hivers extrêmement rigoureux, constate M. Dufresne. Les derniers hivers difficiles remontent au début des années 90. Je me souviens, j'étais sur les brise-glace déjà à cette époque-là et les saisons d'hiver étaient longues et difficiles. Les brise-glace commençaient leur saison tôt en décembre et terminaient tard en avril. À la fin des années 2000, ça a été des hivers beaucoup plus faciles. Le couvert de glace dans le golfe n'était pas du tout comparable à ce qu'on a cette année et l'année dernière.»

L'homme, qui est normalement le commandant du brise-glace Des Groseilliers, actuellement en cale sèche au chantier Davie de Lévis, voit une différence entre cette saison et celle de 2014. «L'année dernière, la superficie du couvert de glace était un peu plus grande, observe Michel Dufresne. Les froids très intenses qu'on a eus en février et à la fin de janvier ont fait en sorte que la glace est un peu plus épaisse cette année.» En certains endroits, comme au port de Matane, le mur de glace a pu atteindre 10 mètres d'épaisseur.

Transport perturbé

La situation a particulièrement affecté des liens essentiels assurés par les traversiers. Tel a été le cas pour le CTMA Vacancier qui assure la liaison entre les Îles-de-la-Madeleine et l'Île-du-Prince-Édouard ainsi que pour le Camille-Marcoux, qui relie Matane à la Côte-Nord. Ces deux traversiers ont connu d'interminables retards en restant prisonniers des glaces. Même les brise-glace peinaient parfois à les atteindre. Ce fut le cas à la fin février lorsque le Vacancier est resté pris dans le golfe. Il aura fallu plus de 48 heures et trois brise-glace plus tard avant que le navire puisse accoster au port de Souris, à l'Île-du-Prince-Édouard.

Après avoir annulé certains départs, le CTMA Vacancier a dû reprendre du service, escorté en priorité par un brise-glace, par crainte que les Madelinots ne manquent de denrées et de produits périssables. Si certains passagers se sont trouvés captifs sur le traversier coincé dans les glaces pendant que la Garde côtière allait prêter assistance à des pétroliers, Michel Dufresne explique que c'était une question de priorité.

La semaine d'avant, son organisation a dépêché le Louis-S.-Saint-Laurent pour escorter le pétrolier Algonova afin qu'il puisse entrer au port de Cap-aux-Meules.

«On l'a rentré en urgence, relate le spécialiste du déglaçage. Il a été en priorité par rapport au traversier parce qu'il restait environ 36 heures d'autonomie en diesel sur les Îles au complet. Ça voulait dire qu'on risquait de manquer de diesel pour les services d'urgence comme les génératrices de l'hôpital et la machinerie lourde. Ça avait un impact majeur sur la sécurité des gens aux Îles.

«Les brise-glace sont sollicités à pleine capacité présentement à cause des demandes d'un peu partout, continue-t-il. Ça amène un stress supplémentaire sur nos brise-glace.»

Depuis le début de la saison et jusqu'à la fin février, la Garde côtière canadienne a effectué 277 escortes, par rapport à 349 à la même date l'an dernier. Il a été impossible de connaître les coûts liés à ces opérations.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer