La glace rend la navigation difficile sur le fleuve

Les brise-glace de la Garde côtière canadienne ont... (Photothèque Le Soleil, Jocelyn Bernier)

Agrandir

Les brise-glace de la Garde côtière canadienne ont fort à faire depuis le début du mois.

Photothèque Le Soleil, Jocelyn Bernier

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Johanne Fournier

Collaboration spéciale

Le Soleil

(Matane) Dame Nature donne du fil à retordre aux marins, principalement en raison de l'épais couvert de glace que l'on trouve dans plusieurs cours d'eau du Québec. Plusieurs traversées sont annulées ou connaissent des retards considérables sur leur horaire régulier. Les brise-glace de la Garde côtière canadienne ont fort à faire depuis le début du mois.

Tadoussac-Baie-Sainte-Catherine

Hier, la Société des traversiers du Québec a annulé toutes les traversées entre Tadoussac et Baie-Sainte-Catherine. Les deux navires, qui font la liaison entre les deux tronçons de la route 138 entre Charlevoix et la Côte-Nord, sont immobilisés jusqu'à nouvel ordre en raison des conditions de glace difficiles. C'était le troisième arrêt complet du service en moins de 24 heures.

Même si le brise-glace Amundsen est dans le secteur pour escorter un bateau sur le Saguenay, il n'est pas prévu qu'il aille porter assistance à l'un des traversiers assurant cette liaison.

Îles-de-la-Madeleine-Île-du-Prince-Édouard

Après avoir été coincé dans les glaces pendant près de 48 heures, le CTMA Vacancier a pu accoster hier vers 7h15 au port de Souris, à l'Île-du-Prince-Édouard, pour repartir deux heures après dans le sens inverse, toujours escorté par le brise-glace Louis S. St-Laurent. Par ailleurs, les traversées entre L'Île-d'Entrée et Cap-aux-Meules, aux Îles-de-la-Madeleine, ont été annulées jusqu'à nouvel ordre en raison des conditions météorologiques défavorables.

Matane-Baie-Comeau-Godbout

Le traversier Camille-Marcoux a réussi à naviguer seul hier pour assurer sa liaison entre Matane et la Côte-Nord. Il a dû recourir, ces derniers jours, à l'assistance du brise-glace Terry-Fox en raison de l'abondance des glaces. Après quelques jours dans le secteur, celui-ci est reparti hier vers Québec.

Ailleurs, un autre brise-glace, le Martha-L.-Black, s'affaire actuellement au déglaçage et au contrôle des inondations sur le lac Saint-Pierre, dans le secteur de Trois-Rivières.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer