Le CTMA Vacancier à nouveau prisonnier des glaces

Cette photo, prise par une passagère actuellement à... (Photo fournie par Lucille Leblanc)

Agrandir

Cette photo, prise par une passagère actuellement à bord du CTMA Vacancier, illustre l'épaisseur du couvert de glace dans lequel était coincé le navire.

Photo fournie par Lucille Leblanc

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Johanne Fournier

Collaboration spéciale

Le Soleil

(Îles-de-la-Madeleine)  Après plus de 31 heures coincé dans les glaces du Golfe du Saint-Laurent, le CTMA Vacancier n'aura pas pu naviguer longtemps. Il aura réussi à se libérer de sa prison de givre en milieu d'après-midi mercredi grâce à une voie tracée par le brise-glace Henry Larsen, de la Garde côtière canadienne. Mais l'enthousiasme des 82 passagers et de la cinquantaine de membres de l'équipage n'aura duré qu'un peu plus d'une heure avant qu'il ne s'embourbe de nouveau dans la banquise.

«Le courant a changé et les glaces se sont resserrées», explique la responsable des communications de la CTMA, Claudia Delaney.

Parti mardi de son port d'attache de Cap-aux-Meules, aux Îles-de-la-Madeleine, le CTMA Vacancier s'est retrouvé prisonnier de l'épais couvert de glace à 19 milles marins, soit l'équivalent de 35 km de la côte de Souris, à l'Île-du-Prince-Édouard, où il doit accoster.

«On dirait que le temps s'est arrêté, raconte par téléphone cellulaire Lucille Leblanc, qui est à bord du navire depuis plus de 36 heures. Tout le monde regarde en avant pour voir si le bateau avance. On est arrêtés complètement. Le brise-glace ne bouge plus non plus. Les glaces sont énormément tassées. C'est impossible d'avancer.»

La femme d'affaires prend la situation avec philosophie et présente même une attitude bon enfant. «Tout le monde est coopératif et comprend les employés, décrit Mme Leblanc. Il n'y a pas de panique. Le personnel est tellement accueillant et souriant. C'est beaucoup de travail pour les employés.»

Pour prendre leur mal en patience, les passagers ont même eu droit, mardi soir, à un spectacle improvisé par des musiciens qui ont sorti guitares et violons pour détendre l'atmosphère. «On a eu tout un show», rigole encore Lucille Leblanc.

Selon le commissaire de bord du CTMA Vacancier, aucun passager n'a manifesté d'impatience. «On prévoit toujours le coup, explique Mathieu Miousse, directement du navire. On prévoit suffisamment de vivres et on a de l'eau en masse.»

Le navire a une autonomie en victuailles d'une durée de sept à dix jours en mer. Comme le Vacancier est un bateau de croisière, il dispose de 225 cabines où les passagers peuvent se reposer et dormir. «Ça fait des grosses journées pour les employés parce qu'on garde tous les services ouverts», indique le commissaire de bord qui, par ses fonctions, est responsable du service à la clientèle.

En outre, Lucille Leblanc s'inquiète de certains passagers qui sont malades et qui ont des rendez-vous chez le médecin. Aussi, elle déplore qu'ils aient dû attendre le brise-glace pendant autant d'heures parce qu'il a dû escorter le pétrolier Acadian.

«On est frustrés que des brise-glace aillent dégager des pétroliers avant nous, s'indigne-t-elle. Nous, on est des passagers! C'est dur à comprendre. On nous laisse de côté.»

Un autre désagrément est sur le plan financier. «Quand le voyage dure deux à trois jours de plus, c'est plus de dépenses pour les repas», précise Mme Leblanc. Normalement, la durée de la traversée est de cinq heures.Un brise-glace plus puissant, le Louis S. Saint-Laurent, est attendu vers minuit mercredi.

Au moment d'écrire ces lignes, il était impossible de savoir à quelle heure le navire pourrait jeter les amarres au quai de Souris.Même si ce n'est pas un précédent que le CTMA Vacancier se trouve prisonnier de la banquise, il appert que le couvert de glace est exceptionnellement épais dans le golfe du Saint-Laurent.

«J'ai rarement vu autant de glace pour la période», constate Mathieu Miousse, qui navigue depuis 21 ans. 

Avec la collaboration spéciale d'André Bécu

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer