De nouveaux panneaux à la DEL pour les voies réservées du RTC

Le Réseau de transport de la Capitale (RTC) profite de la désuétude de 80... (Photo: Martin Chamberland, Archives La Presse)

Agrandir

Photo: Martin Chamberland, Archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

(Québec) Le Réseau de transport de la Capitale (RTC) profite de la désuétude de 80 panneaux de signalisation pour miser sur une technologie flexible, qui lui permettra de contrôler à distance le moment et la durée pendant laquelle une voie sera réservée au transport en commun.

L'assemblée du conseil d'administration du RTC a entériné mercredi soir un emprunt de 1 364 000 $ pour remplacer des panneaux de signalisation en aluminium qui datent de 1998, auxquels on avait ajouté des clignotants lumineux pour améliorer leur visibilité. Comme les pièces pour remplacer ces clignotants ne sont généralement plus accessibles, on a décidé de se tourner vers des panneaux de lumière à la DEL, qui sont plus visibles et qui peuvent être allumés ou éteints à distance.

Ce type de panneau a déjà été installé sur les parcours des Métrobus 802 et 803. On croit que les automobilistes les remarqueront davantage. Mais «la décision n'est pas basée sur le comportement des automobilistes», précise Rémy Normand, président du RTC. On cherche plutôt à se donner une flexibilité qui n'existait pas avant, alors que la plage horaire où la voie est réservée était écrite noir sur blanc. Pour l'instant, les heures où les voies sont réservées ne changent pas, mais il se peut qu'à l'avenir, on veuille maintenir une voie réservée plus longtemps, s'il y a des circonstances particulières. «Lors des grands événements, ça va être extrêmement utile», soutient M. Normand. Au lieu de payer du personnel qui installera des cônes orange, on n'aura qu'à appuyer sur un bouton.

Questionné sur les coûts élevés de cette installation, M. Normand a expliqué qu'ils comprenaient le branchement au réseau électrique et Internet des panneaux. Il a aussi précisé que ce budget était global et que l'installation des 80 panneaux - peut-être plus - se ferait sur trois ans.

Par ailleurs, le RTC est en négociation pour acquérir de grands espaces et les transformer en stationnements incitatifs. M. Normand a indiqué mercredi qu'au moins cinq terrains pourraient bientôt être aménagés, et ce, aux quatre coins de la ville. Le RTC compte 21 stationnements incitatifs, dont plusieurs petits, qui pourraient être fermés. «On a des derrières de fabriques, avec des fois 8, 10 cases de stationnement. Ça s'est fait sur la gueule [...]. On veut rétablir la situation et créer des vrais parcs de stationnement», explique-t-il.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer