Le transport collectif interrégional à repenser, disent les municipalités

Orléans Express avait invoqué l'an passé des pertes... (Photothèque Le Soleil, Erick Labbé)

Agrandir

Orléans Express avait invoqué l'an passé des pertes financières pouvant affecter sa survie pour justifier sa demande de diminution de services devant la Commission des transports.

Photothèque Le Soleil, Erick Labbé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Il faut repenser la façon de faire du transport collectif interrégional, plaident la Fédération québécoise des municipalités (FQM)et l'Union des municipalités du Québec (UMQ) au moment où entre en vigueur une réduction de services d'Orléans Express dans six régions du Québec.

Depuis dimanche, le transporteur a appliqué des coupes majeures dans la Chaudière-Appalaches, le Bas-Saint-Laurent, la Gaspésie, la Montérégie, le Centre-du-Québec et la Mauricie. Certaines régions perdent des liaisons complètes. C'est le cas du trajet Thetford-Victoriaville, qui est aboli. Dans d'autres régions, le nombre de liaisons est grandement diminué. La perte de services s'élève à 65 % entre Rimouski et Gaspé.

Orléans Express, propriété de Keolis Canada, avait invoqué l'an passé des pertes financières pouvant affecter sa survie pour justifier sa demande de diminution de services devant la Commission des transports. En 2013, l'entreprise a déclaré des pertes de 3,5 millions $, qui correspondent au manque à gagner entre Rimouski et Gaspé.

«Ce qu'on dit, c'est que c'est inconcevable de laisser les transporteurs régionaux diminuer les services, soutient le président de la FQM, Richard Lehoux, précisant que les instances municipales ne peuvent, par la loi, organiser elles-mêmes du transport interrégional.

«Le transport collectif dans les régions, ça va, mais l'interrégional, ça bloque, lance M. Lehoux. Le gouvernement doit donner la possibilité de le faire à ceux qui veulent le faire. On est capables de s'organiser en région. Je suis sûr qu'on serait capable de faire du transport interrégional de façon intelligente.»

Pour lui, il s'agit d'un dossier majeur en 2015. Il interpelle le gouvernement Couillard pour que le monde municipal participe à la réflexion qui doit s'amorcer. «Ce n'est pas avec des coupes comme ça qu'on va convaincre les gens de s'installer en région. Il en va de l'économie même des régions.»

«Nous voulons un message clair que les régions ne sont pas laissées pour compte, enchaîne le président. Il y a 3,8 millions de personnes qui y vivent. Le premier ministre a dit que son gouvernement était celui des régions. C'est le temps de le prouver», tranche-t-il.

La présidente de l'UMQ, Suzanne Roy, partage la pensée de son homologue. «On ne peut pas occuper son territoire sans parler de mobilité des populations. Il faut un plan pour le transport régional. Et ça doit se faire rapidement», insiste-t-elle.

Taxe sur l'immatriculation

Sans pouvoir se prononcer sur une formule à mettre de l'avant, elle évoque certaines réflexions, dont une qui consisterait à appliquer une taxe sur l'immatriculation. «Ça permettrait d'avoir accès à des fonds pour financer du transport collectif interrégional», évoque-t-elle.

En décembre, le ministre des Transports, Robert Poëti, annonçait une aide de 770 000 $ versée à des instances régionales pour soutenir le transport interurbain en Mauricie, dans la Chaudière-Appalaches et en Gaspésie. De l'argent qui doit servir à pallier l'abandon de certains trajets d'Orléans Express.

«C'est bien, mais c'est une solution à court terme. Il faut faire plus que ça et penser à long terme. Peut-être qu'il y a des formules différentes applicables d'une région à l'autre. Chose certaine, les municipalités doivent s'impliquer», conclut-elle.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer