Pont de Québec: le CN communique avec ses actionnaires

Le milliardaire Bill Gates demeure bon premier avec... (Photothèque Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve)

Agrandir

Le milliardaire Bill Gates demeure bon premier avec une centaine de millions d'actions valant plus de 7 milliards $. Il n'a pourtant pas été joint, nous a-t-on indiqué, sans préciser pourquoi.

Photothèque Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Les maires de Québec et de Lévis ne sont pas les seuls à écrire aux actionnaires du CN pour les sensibiliser au sort du pont de Québec. L'entreprise ferroviaire a aussi communiqué avec ses gros investisseurs - mais «pas Bill Gates» - pour préciser son rapport à la peinture.

C'est ce que l'entreprise cotée en Bourse appelle de l'information «proactive» ou «préventive». En fonction de l'enjeu, qu'il soit géographique ou d'actualité générale, le CN peut communiquer avec ses actionnaires pour les prévenir d'une situation ou donner sa version des faits.

Cela a été fait récemment dans le dossier du pont de Québec. Les principaux investisseurs institutionnels ont été joints par le CN, qui a réitéré ses principes de gestion et sa politique d'infrastructures. Bref, pourquoi il préfère remplacer des pièces d'acier usées plutôt que peinturer ses structures et comment ce choix se justifie économiquement.

L'idée était de faire contrepoids au discours des politiciens dans les médias de Québec et aux correspondances officielles qui vont des mairies aux sièges sociaux de plusieurs institutions canadiennes.

Régis Labeaume et Gilles Lehouillier demandent aux actionnaires de mettre de la pression sur le CN pour qu'il paie sa part d'une nouvelle peinture pour le pont, appelant au respect du patrimoine et au sens des responsabilités de tous. La facture est estimée à 200 millions $. Les gouvernements proposent d'en assumer la moitié.

Parmi les actionnaires importants du CN, on trouve notamment la Caisse de dépôt et placement du Québec, la Banque Royale du Canada, la Banque TD et la Banque de Montréal. Une société de portefeuille du Massachusetts les surpasse toutefois au deuxième rang des actionnaires.

Le milliardaire Bill Gates demeure bon premier avec une centaine de millions d'actions valant plus de 7 milliards $. Il n'a pourtant pas été joint, nous a-t-on indiqué, sans préciser pourquoi.

Mercredi, Le Soleil révélait qu'un haut dirigeant du CN a rencontré les chambres de commerce de Québec et de Lévis en début de semaine.

C'est la preuve que la campagne publique fait bouger les choses, selon Régis Labeaume.

«J'ai vu que les gens du CN étaient à Québec. Ils ne sont pas venus me voir! Je l'ai appris dans le journal ce matin», a lancé le maire de Québec à propos de l'article du Soleil. «Ce n'est jamais plaisant de faire parler de ton entreprise quand tu es une compagnie publique inscrite à la Bourse. Je l'ai toujours dit. La clé là-dedans, c'est ça», a commenté M. Labeaume.

Le maire promet d'autres actions «après les Fêtes» pour faire pression sur le CN afin qu'il peinture son pont. Hier, il a laissé entendre qu'une nouvelle annonce en ce sens pourrait être faite au premier conseil municipal de l'année, le 19 janvier.  Avec Valérie Gaudreau

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer