Pont de Québec: Deltell suggère de partager la facture

Gérard Deltell... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

Gérard Deltell

Photothèque Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Les décideurs impliqués dans le dossier du pont de Québec doivent se réunir avant Noël pour discuter des différents scénarios envisageables, incluant un partage de la facture, suggère le député caquiste Gérard Deltell.

«Comme gars de Québec, ça m'écoeure de voir que ma porte d'entrée n'est pas belle», a commenté le député de Chauveau au Soleil, vendredi. «Le pont de Québec fait vraiment partie de l'histoire de la ville de Québec. Pour moi, c'est notre tour Eiffel couchée. Et on ne la voit pas. Ça peut avoir autant de valeur touristique que le Château Frontenac.»

Le porte-parole caquiste pour la capitale nationale se désole de l'état dans lequel patauge le dossier. M. Deltell propose une «réunion au sommet» pour débloquer l'impasse. Il a écrit aux cinq personnes qui ont voix au chapitre: le patron du CN, les maires de Québec et de Lévis, Régis Labeaume et Gilles Lehouillier, le ministre fédéral responsable du Québec, Denis Lebel, et le ministre québécois responsable de la Capitale-Nationale, Sam Hamad.

«Il faut se réunir autour d'une table pour trouver une solution sur l'avenir du pont de Québec, exhorte M. Deltell. Là, on se parle par média interposé et on n'avance pas dans ce temps-là. On est à l'étape de trouver une solution.»

Cette solution ne réside pas dans un appel de la décision de la cour qui a tranché que le CN n'avait pas l'obligation légale de repeindre le pont, selon le député Deltell. Il faut plutôt que chacun mette la main à la pâte.

«Tout le monde a une part de responsabilité dans la situation et tout le monde a une part de responsabilité dans ce qu'on doit faire pour l'avenir, affirme M. Deltell. Il faut regarder ensemble ce qu'on doit faire. On est tous conscients qu'il y a un problème et que chacun a eu un rôle à jouer.»

Le CN soutient que repeindre le pont de Québec représente une facture récurrente de 200 millions $ sur 15 ans. Selon M. Deltell, tous les scénarios doivent être envisagés, incluant celui d'un partage de la facture entre tous les intervenants concernés. «C'est quelque chose qui devrait être discuté», estime le député de Chauveau. «On ne peut pas continuer à se parler chacun de notre bord par médias interposés. Assoyons-nous et jasons pour voir ce qui peut se faire parce qu'on est tous responsables.»

Selon lui, les décideurs doivent se mettre au travail rapidement, avant Noël.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer