Lévis entre dans le circuit des véhicules électriques

.... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

.

Photothèque Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Stéphanie Martin
Le Soleil

(Québec) Lévis entre dans le Circuit électrique avec l'installation d'ici 2017 de 12 bornes de recharge de véhicules électriques, dont la première borne de recharge rapide le long de l'autoroute 20.

Les ventes de voitures électriques ont connu une hausse fulgurante depuis 2010. Alors qu'à peine 300 voitures de ce type circulaient sur les routes québécoises il y a quatre ans, quelque 5000 exemplaires ont trouvé preneur cette année.

Afin d'encourager son utilisation, la Ville de Lévis investira dans l'achat et l'installation de 12 bornes électriques. L'une d'entre elles sera particulière, puisqu'elle offrira une recharge très rapide - 30 minutes au lieu de 6 à 8 heures - de 400 volts. Il s'agira de la première borne rapide installée le long de l'autoroute 20. Elle sera placée au Carrefour Saint-Romuald, le long de l'autoroute 20, un endroit stratégique pour les voyageurs, estime le maire de Lévis, Gilles Lehouillier. Elle entrera en service l'an prochain.

Les 11 autres bornes 240 volts prendront place dans les stationnements d'édifices municipaux, dont l'hôtel de ville, et chez des partenaires privés. Les emplacements exacts seront connus plus tard. Le réseau lévisien sera complètement accessible en 2017. Il en coûte 10 000 $ par borne standard à la Ville et entre 40 000 $ et 50 000 $ pour la borne rapide.

10 $ l'heure

Pour le propriétaire d'une voiture électrique, une recharge rapide coûte 10 $ l'heure, facturée à la minute. La standard est offerte au prix forfaitaire de 2,50 $.

Après Montréal, Sherbrooke et Québec, Lévis entre ainsi dans le réseau du Circuit électrique que le gouvernement provincial veut étendre partout au Québec.

Le ministre des Ressources naturelles, Pierre Arcand, a souligné l'importance du réseau pour l'avenir énergétique du Québec. «Chaque véhicule à essence retiré de la route contribue à réduire notre dépendance au pétrole, et à diminuer nos émissions de gaz à effet de serre.»

Dans un contexte où 42 % des émissions de gaz à effet de serre proviennent du secteur des transports, et où les Québécois dépensent collectivement 18 milliards $ par année pour du pétrole, il y a lieu d'encourager cette filière, a souligné le directeur général d'Équiterre, Sidney Ribaux.

Afin de donner l'exemple, la Ville de Lévis achètera davantage de véhicules électriques pour les déplacements sur son territoire, a annoncé M. Lehouillier.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer