Pneus d'hiver non réglementaires: des amendes à partir du 15 décembre

Entré en vigueur en 2008, le règlement sur... (Photothèque Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve)

Agrandir

Entré en vigueur en 2008, le règlement sur l'utilisation de pneus conçus spécifiquement pour la conduite hivernale établit que «du 15 décembre au 15 mars, tous les pneus dont un taxi ou un véhicule de promenade est muni doivent être conçus spécifiquement pour la conduite hivernale».

Photothèque Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) À partir du 15 décembre, les policiers pourront distribuer des contraventions aux automobilistes dont les pneus ne sont pas munis du pictogramme prouvant qu'ils sont conçus pour la conduite hivernale.

À partir du 15 décembre 2014, les pneus... - image 1.0

Agrandir

À partir du 15 décembre 2014, les pneus doivent arborer un pictogramme prouvant qu'ils ont été testés dans des conditions hivernales. Ce pictogramme est composé d'une montagne avec un flocon de neige à l'intérieur. Il a été développé par l'industrie du caoutchouc, canadienne comme américaine, en collaboration avec Transports Canada.

Le ministère des Transports du Québec (MTQ) a fait un rappel lundi. Son porte-parole, Guillaume Paradis, a invité les consommateurs à regarder leurs pneus d'hiver de près - oui, oui, c'est déjà le temps - pour s'assurer qu'ils sont réglementaires. 

Entré en vigueur en 2008, le règlement sur l'utilisation de pneus conçus spécifiquement pour la conduite hivernale établit que «du 15 décembre au 15 mars, tous les pneus dont un taxi ou un véhicule de promenade est muni doivent être conçus spécifiquement pour la conduite hivernale».

Mais ce n'est pas tout. Le texte précise qu'à partir du 15 décembre 2014, ces pneus doivent être munis d'un pictogramme prouvant qu'ils ont été testés dans des conditions hivernales.

Pictogramme

Ce pictogramme est composé d'une montagne avec un flocon de neige à l'intérieur. Il a été développé par l'industrie du caoutchouc, canadienne comme américaine, en collaboration avec Transports Canada, qui réglemente l'équipement automobile de ce côté-ci de la frontière.

La règle concerne les pneus neufs comme usagés. Il faut dire que dès 2008, 80 % des modèles sur le marché affichaient déjà le pictogramme et les fabricants ont continué de se conformer depuis. Certains pneus dits «quatre saisons» ont même été réhabilités. La grande majorité des pneus d'hiver en circulation au Québec ne devraient donc pas poser problème, mais les consommateurs se doivent d'être vigilants car il n'est pas interdit à un commerçant de vendre des pneus sans la montagne et le flocon, souligne M. Paradis. La prudence est également de mise lors de l'achat de pneus usagés.

À partir de la mi-décembre, les policiers qui découvriront des pneus sans pictogramme pourront remettre un constat d'infraction au contrevenant, qui écopera d'une amende de 200 à 300 $.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer