Vers un service de traversier plus long à Rivière-du-Loup

Le député-ministre de Rivière-du-Loup-Témiscouta, Jean D'Amour... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

Le député-ministre de Rivière-du-Loup-Témiscouta, Jean D'Amour

Photothèque Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Carl Thériault

Collaboration spéciale

Le Soleil

(Rivière-du-Loup) Le député-ministre de Rivière-du-Loup-Témiscouta, Jean D'Amour, envisage de mettre en place un projet-pilote afin de vérifier la viabilité d'une prolongation du service de traversier entre Rivière-du-Loup et Saint-Siméon.

«Je pense à un projet pilote pour une année, mais ce ne serait pas pour l'hiver prochain. Douze mois, ce serait un peu beaucoup puisqu'il faut aussi entretenir le bateau en cale sèche. Il y a une étude qui dit que ce n'est pas rentable. Il y a une autre étude d'opportunité en route initiée dans Charlevoix. Dépendamment de cette étude, on verra. Est-ce qu'on prolonge en janvier ou avant le Jeudi saint alors que la traverse démarre ses activités? Il faut prendre la bonne orientation et aussi tenir compte du comportement des glaces sur le Saint-Laurent», a dit au Soleil le ministre délégué à la stratégie maritime. Actuellement, le service de traversier entre Rivière-du-Loup et Saint-Siméon est en activité du Jeudi saint au 3 janvier.

La Société des traversiers du Québec a reconduit ses subventions pour ce service saisonnier, opéré par la compagnie Clarke, jusqu'en 2017. En 2013, les statistiques montraient une diminution d'achalandage de 2 %, par rapport à la saison 2012. Le NM Trans-St-Laurent avait transporté 137 300 passagers et 62 800 véhicules.

Le ministre veut aussi créer une catégorie dite intermédiaire pour certains services de traversier sur le Saint-Laurent mais à certaines conditions. Les coûts et les modèles de partenariat entre la Société des traversiers et ces entreprises sont en analyse, selon le ministre D'Amour. On souhaite définir les paramètres d'une contribution financière potentielle pour les traversiers de Rimouski-Forestville, Trois-Pistoles-Les Escoumins et Saint-Juste-du-Lac.

Quatre services de traversier sont offerts sur le Saint-Laurent, à Rivière-du-Loup, Matane, Trois-Pistoles et Rimouski. Les deux derniers ne reçoivent aucune subvention aux opérations.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer