Le Genmar Daphne a levé l'ancre pour Sorel-Tracy

Le pétrolier Genmar Daphné a mouillé dans les... (Le Soleil, Erick Labbé)

Agrandir

Le pétrolier Genmar Daphné a mouillé dans les eaux de Québec dimanche après avoir été immobilisé au large des Escoumins pendant quelques jours.

Le Soleil, Erick Labbé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

(Québec) Ancré depuis trois jours au large de l'île d'Orléans, le pétrolier Genmar Daphne a quitté Québec en direction de Sorel-Tracy, dimanche, après avoir fait l'objet de réparations imposées par Transports Canada.

Le pétrolier avait été immobilisé une première fois il y a une semaine sur ordre du gouvernement fédéral, à la hauteur des Escoumins, en raison d'une défectuosité décelée sur la pompe à feu d'urgence.

Transports Canada avait ensuite autorisé le navire à se rendre jusqu'à Québec pour que des réparations obligatoires soient réalisées. Il était ancré au large de l'île d'Orléans depuis jeudi en attendant les pièces nécessaires aux travaux.

«Transports Canada a levé l'interdiction de départ tôt dimanche matin, suite à la réception d'un rapport de visite de la Société de classification DNV confirmant que la pompe à feu d'urgence a été remplacée», a expliqué une porte-parole de Transports Canada dans un échange de courriels.

Le rapport était «satisfaisant» aux yeux du Ministère. Le Genmar Daphne a donc repris sa route et est passé devant le port de Québec vers 10h30, en route vers le terminal maritime de Sorel-Tracy.

Avant d'obtenir l'autorisation finale de transporter du pétrole, d'autres vérifications seront faites aujourd'hui à bord du bateau. «Le navire sera visité lundi [aujourd'hui] par deux inspecteurs de Transports Canada pour, entre autres, faire un suivi du changement de la pompe à feu d'urgence, effectuer une visite pétrolière annuelle [...] et aussi parce que le navire est de fort gabarit», a-t-on indiqué au Soleil.

L'imposant bateau faisant 240,5 mètres de long sur 42 mètres de large se classe parmi les superpétroliers. Il sera chargé à Sorel-Tracy de pétrole provenant des sables bitumineux de l'Alberta.

Rappelons que le navire avait fait l'objet d'une inspection le 6 octobre, à New York. Aucune anomalie n'y avait été trouvée.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer