Le Groupe Verreault commencera bientôt l'agrandissement de sa cale sèche

Le temps presse pour le Groupe maritime Verreault... (Collaboration spéciale Johanne Fournier)

Agrandir

Le temps presse pour le Groupe maritime Verreault d'entreprendre les travaux d'agrandissement de sa cale sèche devenue trop petite pour les contrats prévus au printemps.

Collaboration spéciale Johanne Fournier

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Johanne Fournier

Collaboration spéciale

Le Soleil

(Les Méchins) La présidente et chef de la direction du Groupe maritime Verreault est catégorique : aide financière ou non du gouvernement, Denise Verreault a décidé de se tourner vers les banques pour entreprendre la première phase des travaux d'agrandissement de sa cale sèche des Méchins, située à environ 40 kilomètres à l'est de Matane. «On va de l'avant, confirme-t-elle. On n'a pas le choix.»

«On travaille sur le financement avec le gouvernement depuis deux ans et demi», continue la propriétaire du chantier maritime. «Comme on voit que ça ne bouge pas, on travaille pour avoir du financement des banques.»

La phase 1 du projet consiste à doubler la superficie de la cale sèche. Évaluée à 12 millions $, sa réalisation permettrait de créer de 75 à 100 nouveaux emplois qui viendraient s'ajouter à la centaine actuelle. Comme la durée prévue des travaux est de trois à quatre mois, le temps presse pour amorcer le chantier. «On a déjà plein de contrats confirmés pour le printemps, fait savoir Mme Verreault. C'est une urgence nationale! On a déjà perdu des millions de dollars en contrats.»

«C'est une bonne nouvelle», indique le ministre responsable de la région et de la Stratégie maritime du Saint-Laurent, Jean D'Amour, en précisant que ce dossier ne lui a été transmis que tout récemment et qu'il n'est pas complet. Si l'entreprise peut aller de l'avant sans l'aide du gouvernement, c'est tant mieux.» La présidente du Groupe maritime affirme avoir présenté le dossier, accompagné des documents requis.

Échanges avec Jean D'Amour

Le 29 août, Jean D'Amour a reçu le président et chef des opérations de Verreault Navigation, Richard Beaupré, à son bureau de circonscription de Rivière-du-Loup. Le

25 septembre, le ministre a échangé quelques mots avec Mme Verreault à Sorel-Tracy. Il lui a promis d'aller visiter le chantier maritime dans les prochaines semaines.

Par conséquent, le ministre D'Amour dément vivement l'affirmation de Denise Verreault rapportée dans La Presse du 27 septembre, qui déplorait avoir communiqué avec lui, mais qu'il ne l'avait jamais rappelée. «J'ai fait mieux que retourner mes appels, j'ai reçu son partenaire et mari, M. Beaupré, se défend le ministre. Je n'ai pas non plus rêvé d'avoir rencontré personnellement Mme Verreault! C'est un fait qui est connu, ce n'est jamais très agréable de discuter avec elle. Mme Verreault a une façon bien à elle d'opérer, qui ne plaisait pas à d'autres collègues dans le passé et qui ne me plaît pas davantage.» Denise Verreault confirme les deux rencontres avec M. D'Amour. «Mais je n'ai reçu aucune nouvelle, et il n'y a pas eu de suivi», nuance-t-elle.

«Je n'accepterai pas de me faire mettre le couteau sous la gorge, fait savoir le ministre responsable du Bas-Saint-Laurent-Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine. Mme Verreault est une entrepreneure née, une femme qui crée de l'emploi. Mais l'attitude, honnêtement, je déplore.»

Jean D'Amour assure qu'une entente est tout de même possible. «Ce n'est pas en s'invectivant dans les nouvelles qu'on va régler quoi que ce soit, prévient-il. N'importe quel ministre est source de conflit pour

Mme Verreault. Moi, je n'embarque pas là-dedans! Ce n'est pas parce que Mme Verreault nous dit des choses pas toujours agréables que je vais me mettre à genoux!»

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer