Autoroute de la Beauce: une nouvelle portion de 4,2 km complétée

Les automobilistes devront attendre au moins 2016 pour... (Photothèque Le Soleil, Pascal Ratthé)

Agrandir

Les automobilistes devront attendre au moins 2016 pour rouler de Lévis à Saint-Georges sur la voie rapide, puisqu'il reste encore plusieurs travaux à exécuter sur la 73 au cours des prochains mois.

Photothèque Le Soleil, Pascal Ratthé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Une nouvelle portion de l'autoroute de la Beauce (73) est désormais ouverte à la circulation entre Vallée-Jonction et Saint-Joseph-de-Beauce. Le mégachantier ne sera pas complété pour autant en 2015, comme l'espéraient les politiciens de tous les partis.

Les travaux de doublement du tronçon de 4,2 kilomètres, qui relie la route Baptiste-Maheux à l'échangeur de la route 276, ont débuté en 2012 et sont finalisés ces jours-ci. Vingt-cinq millions de dollars y ont été investis. Désormais, les véhicules peuvent donc rouler sur des chaussées séparées sur toute la distance séparant Vallée-Jonction et Saint-Joseph. 

Le doublement des voies se poursuit à la hauteur de Sainte-Marie et devrait être complété à l'automne 2015. 

Quant aux travaux de prolongement, ils se poursuivent dans le secteur de Saint-Georges avec la construction d'un pont au-dessus de la rivière Gilbert, complétée à 85 %, indique Guillaume Paradis, porte-parole du ministère des Transports du Québec (MTQ). Ce chantier devrait aussi être finalisé en août 2015. 

Des sous-traitants s'activent également dans la section comprise entre Beauceville et Notre-Dame-des-Pins, longue de huit kilomètres. Le pont au-dessus de la 181e Rue à Beauceville est pratiquement terminé; l'aménagement de la chaussée se poursuivra l'an prochain. La fin des travaux est aussi annoncée pour 2015 à Notre-Dame-des-Pins. 

Deux ans de travaux

Cependant, les travaux pour construire deux ponts à la hauteur de la route Fraser, à Beauceville, viennent de débuter. Le MTQ ne donne pas d'échéance, mais il serait surprenant que tout soit terminé l'an prochain, puisqu'il faut généralement compter deux bonnes années d'efforts pour de telles structures.  

Un seul tronçon n'est pas encore en chantier et c'est celui bordant la propriété des derniers opposants au tracé, près du rang Saint-Charles. Le couple Bilodeau-Veilleux a perdu sa longue bataille juridique cet été, mais le dossier d'expropriation n'est pas réglé. «Un appel d'offres suivra éventuellement», s'est borné à dire le porte-parole du MTQ, mercredi. 

Cette ultime portion prendra aussi deux années à construire, car il y a un pont d'étagement prévu au-dessus du rang Saint-Charles et une rivière à chevaucher. 

Ce printemps, Le Soleil rapportait que l'échéancier de l'autoroute de la Beauce avait été révisé et qu'il faudrait attendre au moins 2016 pour rouler de Lévis à Saint-Georges sans quitter la voie rapide. Le député libéral de Beauce-Sud, Robert Dutil, avait alors contesté les évaluations du directeur régional et mis de la pression pour une accélération du chantier.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer