Limoilou rêve à un réseau cyclable

Le président de la SDC Limoilou, Mathieu Montmartin,... (Le Soleil, Patrice Laroche)

Agrandir

Le président de la SDC Limoilou, Mathieu Montmartin, rappelle que Limoilou est, après Saint-Roch, le quartier de Québec où les citoyens se déplacent le plus en utilisant des moyens de transport actifs.

Le Soleil, Patrice Laroche

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

(Québec) Les acteurs du quartier Limoilou rêvent à un véritable réseau cyclable. Un tracé a même été esquissé.

Tracé proposé... (Infographie Le Soleil) - image 1.0

Agrandir

Tracé proposé

Infographie Le Soleil

Le tout est cependant très préliminaire. Mais il démontre bien une volonté du milieu à s'attaquer une fois pour toutes aux enjeux de sécurité et d'accessibilité dans Limoilou lorsqu'il est question de déplacements à vélo, nous disent ses concepteurs. Le quartier compte en effet six viaducs et un nombre restreint de pistes cyclables.

L'accélérateur a été le décès de la cycliste montréalaise Mathilde Blais en avril, tuée par un camion dans un des «tunnels de la mort» du centre-ville de Montréal. Les conseils de quartier de Maizerets et de Lairet ont adopté des résolutions le mois suivant demandant à la Ville de Québec de se pencher sur la circulation sécuritaire sous les viaducs de leur territoire, soit ceux de la Canardière, de la 18e Rue et de la 22e. Trois autres tunnels permettent de passer sous le chemin de fer qui coupe Limoilou en deux et qui se prolonge vers l'ouest.

Ces préoccupations rejoignaient celles de Yan Turgeon, qui habite Lairet, et qui avait aussi constaté de nombreuses lacunes à sécurité pour les cyclistes qui circulent dans le quartier. Il a imaginé un «lien utilitaire» reliant le pôle médical et commercial de Limoilou et qui débuterait à l'Enfant-Jésus et qui se terminerait sur la 3e Avenue en passant par la 18e Rue.

Pour se concrétiser, il croit que cette dernière artère doit subir un régime puisqu'elle est trop large pour le nombre d'automobilistes qui la fréquentent. Elle encourage la vitesse et favorise le nombre d'accidents, peut-on lire dans le document faisant la promotion du nouveau lien cyclable, qui serait aussi destiné à d'autres usagers comme les joggeurs, les fauteuils motorisés ou les skaters.

En retirant une des quatre voies de la 18e Rue, celle du centre deviendrait exclusive aux virages, suggère-t-il. Une bande cyclable de chacun des côtés de l'artère mesurant 1,5 mètre compléterait l'aménagement. Les conseils de quartier de Lairet, de Maizerets et du Vieux-Limoilou ont récemment adopté des résolutions appuyant la vision du père de famille. «Il y a un fort consensus», se réjouit ce dernier.

Un immense triangle 

Mais le conseil de quartier du Vieux-Limoilou et la SDC de la 3e Avenue, qui ont formé il y a deux semaines un comité consacré à cet enjeu, voient encore plus loin. Pour eux, le réseau cyclable pourrait même se prolonger sur la 18e Rue jusqu'au futur amphithéâtre. Sur la 3e Avenue, il pourrait rejoindre la piste de la rivière Saint-Charles, et donc le pont menant au centre-ville. Le chemin de la Canardière devrait aussi, selon eux, être doté d'aménagements cyclables. Le tout formerait un immense triangle. 

«Ça serait vraiment extraordinaire», fait valoir le directeur général de la SDC, Mathieu Montmartin, qui réitère que le tout est préliminaire et qu'il y a encore beaucoup de boulot à effectuer avant qu'une proposition soit officiellement soumise à la Ville de Québec. Il est persuadé que tous les commerces y trouveraient leur compte si la circulation à vélo est facilitée puisque cela favoriserait leur achalandage. «Ça répondrait aux besoins des résidents», ajoute-t-il, soulignant qu'après Saint-Roch, Limoilou est le quartier où les citoyens utilisent le plus le transport actif.

La conseillère municipale de Limoilou, Suzanne Verreault, salue le travail de la SDC et des conseils de quartier dans le dossier puisqu'elle est aussi d'avis que de meilleurs aménagements cyclistes sont nécessaires. «On ne peut pas passer à côté d'une analyse sérieuse», fait-elle valoir, soulignant que c'est aux fonctionnaires d'évaluer la faisabilité de telles idées avant qu'elles soient inscrites au plan directeur du réseau cyclable qui doit être révisé cet hiver.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer