Un pont tout en bois dans Portneuf

Le pont de la rue Bishop court sur... (Photo Le Soleil, Steve Deschênes)

Agrandir

Le pont de la rue Bishop court sur 37 mètres de long et a une largeur hors tout de 7,7 mètres, ce qui permet à deux véhicules de s'y croiser.

Photo Le Soleil, Steve Deschênes

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Annie Morin
Annie Morin
Le Soleil

(Québec) Il est solide et fonctionnel, certes, mais c'est sa beauté qui retient l'attention. Le ministère des Transports du Québec a terminé cet été la construction de son tout premier pont arqué en lamellé-collé à Notre-Dame-de-Portneuf. Petite traversée d'un pont en bois de nouvelle génération.

Le vieux pont Bishop, datant de 1908 et doté d'une structure en treillis métallique, était fermé depuis 2010, condamnant les résidants de Notre-Dame-de-Portneuf à faire un détour de trois kilomètres pour franchir la rivière Portneuf et reprendre la rue Bishop.

Le ministère des Transports du Québec (MTQ) cherchait pour sa part un site pour tester un pont avec des arches en bois lamellé-collé.

Ce procédé de fabrication consiste à coller ensemble des lamelles de bois pour former des pièces de formes particulières et, surtout, plus fortes qu'un seul bloc de bois.

Les poutres du toit du Stade TELUS-Université Laval et la structure de l'édifice Fondaction de la CSN à Québec sont en bois lamellé-collé. C'est d'ailleurs pour des travaux de charpente que ce produit est le plus utile.

Lot de défis

Le MTQ avait des critères bien précis : il voulait un cours d'eau bordé de roc pour bien asseoir le pont, dont la portée devait tourner autour de 35 mètres. Vous l'aurez deviné, c'est au-dessus de la rivière Portneuf qu'il a trouvé.

Le lieu arrivait toutefois avec son lot de défis. Les conduites d'aqueduc et d'égout devaient continuer de passer sur le pont - et être chauffées en hiver - pour desservir résidences et entreprises du côté sud.

La route avait également une forte pente à corriger pour éliminer l'effet de cuvette à la hauteur du pont. Et pour éviter de déranger la course des poissons, les travaux devaient être effectués à l'automne et à l'hiver. Après des mois de calculs et de commandes, le chantier s'est mis en branle en octobre 2012.

Des piles en béton ont été formées de chaque côté de la rivière. Puis 34 poutres en lamellé-collé préfabriquées et prétraitées par Goodfellow à son usine de Delson, sur la Rive-Sud de Montréal, ont été déposées dessus.

Il y en a 18 courbées qui soutiennent le pont et 16 bien droites qui soutiennent le tablier, dont le platelage est aussi en bois.

Le délicat travail d'assemblage a été réalisé à l'aide d'une grue et dans le froid.

«Un pont en arche, c'est très performant. Ça permet une plus grande portée», fait remarquer Vincent Carpentier, l'ingénieur chargé du projet, debout sur son ouvrage par une belle journée d'été.

Celui de la rue Bishop court sur 37 mètres de long et a une largeur hors tout de 7,7 mètres. Cela permet à deux véhicules de s'y croiser.

L'ancien pont métallique était si étroit que la circulation se faisait en alternance.

Au Québec, seul le pont Sud de la forêt Montmorency, construit par l'Université Laval, est comparable. Ce dernier est un peu plus long (44 mètres), mais un peu moins large (4,8 mètres).

En Europe, la portée des ponts arqués en bois peut atteindre 50 ou même 60 mètres, rapporte M. Carpentier.

Pour Notre-Dame-de-Portneuf, ingénieurs et architectes ont convenu de dispositifs de retenue (garde-fous) en bois massif.

Quant aux canalisations d'aqueduc et d'égout, elles sont fixées sur les côtés du tablier et entourées de fils chauffants pour éviter que les liquides gèlent en hiver.

Le tout est caché par un revêtement métallique pour un meilleur coup d'oeil et aussi pour protéger le bois des poutres en dessous. «L'ennemi de ces structures-là, c'est le soleil et l'humidité», rappelle l'ingénieur du MTQ. L'asphalte de la voie carrossable offre aussi une bonne couche de protection.

Coût de 2,8 millions $

Et le bois, ça coûte cher? Dans ce cas-ci, 2,8 millions $.

Des firmes de génie-conseil sont intervenues pour les plans de la route et la surveillance des travaux, et la construction a été confiée à Stellaire Construction.

«À l'heure actuelle, c'est un peu plus cher [qu'un pont en acier ou en béton], mais si on en faisait plus, ça coûterait moins cher», dit Guillaume Paradis, porte-parole du MTQ.

Avec la nouvelle Charte du bois du gouvernement du Québec, qui encourage l'utilisation du bois dans la construction, les projets devraient se multiplier, l'expertise, se développer, et la facture devrait logiquement baisser.

Quant à la durée de vie, elle devrait se compter en décennies et se comparer aux formules classiques, moyennant une couche de teinture de temps en temps.

Chaque année, les ingénieurs du MTQ inspecteront la structure et évalueront comment elle se comporte.

Quartier à valoriser

La Ville de Portneuf a l'intention de mettre en valeur le nouveau pont arqué en bois du secteur Notre-Dame.

En fait, c'est tout le quartier Bishop qu'Annick Leclerc, conseillère municipale du coin, veut faire connaître aux résidants et aux touristes.

«C'est la première zone industrielle de Portneuf. Beaucoup de personnes de la région ont eu leur premier travail là», rappelle la jeune femme. La rue et le pont Bishop ont été baptisés du nom de la famille d'industriels qui a construit deux usines (une de contreplaqué et une de feutrine) non loin de la rivière Portneuf à la fin du XIXe siècle.

Plusieurs grandes et belles résidences, serties de verdure, témoignent encore de cette période prospère. Mme Leclerc voudrait minimalement qu'une ou des affiches rappellent l'histoire du quartier et celle de son pont, qui attirait les regards même du temps où il était en métal.

Elle invite d'ailleurs toutes les personnes qui ont des témoignages ou des photos à partager à communiquer avec elle.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer