Exclusif

Le chemin de fer de la Gaspésie paralysé par de la corrosion

Chaque passage à niveau sera inspecté avant le... (Collaboration spéciale Gilles Gagné)

Agrandir

Chaque passage à niveau sera inspecté avant le passage du train de voyageurs de VIA Rail.

Collaboration spéciale Gilles Gagné

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Gilles Gagné

Collaboration spéciale

Le Soleil

(Port-Daniel) Le train de passagers de VIA Rail n'a pas circulé en Gaspésie jeudi en raison de problèmes de corrosion causés par l'utilisation d'une solution à base d'eau salée pour combattre la végétation poussant le long des rails. La corrosion a bloqué le fonctionnement de certains signaux lumineux à l'un des 47 passages à niveau entre Matapédia et New Carlisle.

Le directeur général de la Société du chemin de fer de la Gaspésie (SCFG), Olivier Demers, dit qu'il faudra entre trois et cinq jours pour s'assurer que chacun des passages à niveau fonctionne bien. Il est prévu que le train de ce soir et de demain seront remplacés par des autocars. On avisera pour la suite.

«Nous essayons cette année un nouveau produit à base d'eau salée. Il a provoqué de la rouille sur les circuits [électriques] de passages à niveau.  Un passage à niveau n'allumait pas [lors de l'approche du train] et nous ne pouvions prendre de chance avec les autres», a indiqué M. Demers jeudi.

Le service de passagers ne reprendra qu'une fois l'inspection des systèmes lumineux terminée. En plus des circuits électriques, la seule présence d'une quantité suffisante de rouille sur les rails peut empêcher le déclenchement des signaux lumineux.

«Deux choses peuvent régler le problème, le passage de trains, ce que nous nous employons à faire avec notre train de marchandises, et l'inspection par notre entrepreneur en signaux», explique M. Demers.

Le train de marchandises peut circuler en respectant la règle d'exploitation 103f, stipulant que le convoi arrête à chaque passage à niveau et qu'il repart quand le clignotant déclenche. La règle causerait trop de retard à un convoi de passagers.

Mise à l'amende

La solution d'eau salée a été mise en oeuvre après que la Société du chemin de fer de la Gaspésie, propriétaire de l'emprise entre Matapédia et Gaspé, eut essuyé des critiques à l'été 2011 en raison de l'utilisation d'herbicides chimiques contrevenant à la réglementation en vigueur dans certaines MRC.

En 2011, la SCFG a été mise à l'amende par la MRC du Rocher-Percé pour une somme de 7500 $, et pour 10 000 $ en 2012. C'est la seule MRC qui a fait respecter cette réglementation.

La préfète Diane Lebouthillier n'est pas démontée par l'apparent échec de la solution d'eau salée. «Ils peuvent l'utiliser ailleurs qu'aux passages à niveau. Il n'y a pas de passages à niveau partout.»

Elle signale que les amendes payées par la SCFG ont été mises à la disposition du transporteur, «la première pour un nouveau produit et la seconde pour embaucher des gens de la MRC afin de faire du dégagement manuel de la voie ferrée». 

Olivier Demers écrivait jeudi soir aux membres du conseil d'administration afin de les informer de l'échec de la solution d'eau salée. «On aura des décisions à prendre, et ces décisions appartiennent au conseil.»

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer