Développement en vue pour l'aéroport de Charlevoix

Saint-Irénée... (Photo Pierre McCann, La Presse)

Agrandir

Saint-Irénée

Photo Pierre McCann, La Presse

Partager

Sur le même thème

Brigitte Lavoie, collaboration spéciale
Le Soleil

(Saint-Irénée) Le développement de l'aéroport de Charlevoix à Saint-Irénée passerait par des investissements de plus de 10 millions $ avec l'ajout d'une zone industrielle et le prolongement de la piste d'atterrissage.

«L'aéroport fait ses frais chaque année, point. On est au seuil, mais nous n'avons pas de rentabilité effective. L'objectif est de permettre son développement», expose Bernard Maltais, préfet de Charlevoix-Est, propriétaire de l'infrastructure depuis 1997.

Afin de préciser le scénario de développement, la MRC-Est a mandaté la firme Roche pour compléter une étude débutée en 2010. L'analyse porte sur le prolongement de la piste d'atterrissage de 4500 pieds à 6000 pieds ainsi que sur la construction d'un hangar, le tarmac et le développement d'une zone industrielle. «On parle de doubler la superficie actuelle», précise le préfet M. Maltais, ajoutant que la démarche en est à ses débuts. Actuellement, le site couvre 103 hectares.

Le développement du site, bordé de terres agricoles, devra passer par l'étape du dézonage et fait l'objet d'une demande à la Commission de protection du territoire agricole (CPTAQ). En 2010, l'allongement de la piste était estimé à 3,5 millions $. Le préfet Maltais estime les investissements nécessaires à plus de 10 millions $.

Fibrotech intéressée

Si la MRC-Est presse le pas dans ces projets de développement, c'est qu'un industriel local souhaite s'installer sur le site. L'entreprise spécialisée dans la production de matériaux composites, Fibrotech, caresse deux projets d'expansion pour 2013, dont la construction d'une usine de fabrication de petits avions à l'aéroport de Charlevoix.

«Nous voulons bâtir une usine de fabrication d'avions deux places et d'avions agricoles, qui servent notamment à la surveillance de pipeline aux États-Unis et à l'arrosage agricole», confirme le copropriétaire Luc Tremblay. «Ça fait longtemps qu'on travaille sur ce projet. Et il faut s'installer à côté d'un aéroport.» D'une superficie de 10 000 pieds, l'usine nécessiterait un investissement «frôlant le million de dollars».

Ajouté à l'agrandissement de son usine de Clermont, Fibrotech espère créer une trentaine d'emplois au total.

Inauguré en 1962, l'aéroport de Charlevoix a subi des travaux majeurs en 2003 et 2004 avec la rénovation de la piste (5,3 millions $) et la construction de l'aérogare (1 million $). Quatre mille passagers y transitent chaque année et 1200 mouvements y sont enregistrés.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer