Réaménagement de la traverse: Lévis acquiert trois terrains

Les plans de réaménagement comprennent la construction d'un... (Photothèque Le Soleil, Laetitia Deconinck)

Agrandir

Les plans de réaménagement comprennent la construction d'un nouveau bâtiment d'accueil, intégrant des aires de restauration, et une promenade qui donnera accès au fleuve.

Photothèque Le Soleil, Laetitia Deconinck

Stéphanie Martin

Stéphanie Martin
Le Soleil

(Québec) Si la Ville fera bientôt un autre pas vers le réaménagement de la traverse de Lévis en achetant trois terrains et bâtiments, on n'a toujours pas convenu de la date du début des travaux.

La Ville de Lévis est sur le point de procéder à l'acquisition de trois lots dans le secteur de la traverse. Sur ces lots, on trouve trois bâtiments : le garage de la traverse, le casse-croûte Le Capitaine et le bâtiment de l'ancienne gare VIA. Ce dernier vient d'être acquis au coût de 800 000 $ par la Société des traversiers du Québec (STQ) et sera cédé pour la somme symbolique de 1 $ à la Ville de Lévis. La STQ doit ensuite construire un nouveau bâtiment pour accueillir les passagers de la traverse. On compte y intégrer des aires de restauration et une promenade qui donnera accès au fleuve.

Les honoraires professionnels pour faire les acquisitions de terrain s'élèvent à 1,4 million$, apprend-on dans une récente décision du conseil municipal de Lévis. Ils comprennent les frais de notaire, d'arpenteur, de comptable et d'évaluateur agréé. Les élus ont donc adopté un règlement d'emprunt de 1,6 million$, pour prendre en considération des imprévus de 10 %.

Si le dossier progresse, affirme-t-on à la Ville de Lévis et à la STQ, la date de début des travaux n'est toujours pas fixée. Au cabinet de la mairesse Danielle Roy Marinelli, l'attaché de presse Alain Vézina a simplement indiqué par courriel que «des modalités de transaction avec la STQ sont en cours et elles sont de différentes natures (urbanistique, environnementale et financière). Ce n'est pas un dossier simple et il y a 1001 détails à régler avant de faire des annonces. En plus, différents intervenants doivent être informés avant de procéder. Quand tout cela sera réglé, nous serons en mesure de faire des annonces et de parler d'un échéancier plus précis».

Validations

Quant à la STQ, sa porte-parole Maryse Brodeur a affirmé au Soleil qu'«il y a encore beaucoup de validations qui doivent être faites avec les diverses parties prenantes, avec les ministères impliqués aussi dans le dossier. Donc, ça suit son cours. Les échéanciers sont en révision».

Le chantier du secteur de la traverse implique aussi le réaménagement du quai Paquet, sur lequel on veut construire une promenade de bois et des jeux d'eau. Le projet de 20 millions $ a été annoncé en 2010, mais depuis, les travaux ont toujours été retardés.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer