Des BIXI à Québec dès l'automne

À Montréal, pas moins de 5050  vélos... (Photo: André Pichette, La Presse)

Agrandir

À Montréal, pas moins de 5050 vélos sont répartis dans 405 stations. À Québec, le promoteur privé vise une seule station et 11 vélos. Sur la photo, des vélos en libre-service à Montréal.

Photo: André Pichette, La Presse

Samuel Auger

Samuel Auger
Le Soleil

(Québec) Les vélos en libre-service BIXI feront finalement leur apparition cet automne, a appris Le Soleil. La Ville de Québec a autorisé l'hôtel Le Germain Dominion à accueillir des vélos en location ou en prêt devant son établissement.

La percée timide du BIXI à Québec n'a évidemment rien à voir avec le franc succès du vélo en libre-service à Montréal. Dans la métropole, pas moins de 5050 vélos sont répartis dans 405 stations. À Québec, le promoteur privé vise une seule station et 11 vélos.

Cette demande, même minime, avait été refusée au printemps par la Ville de Québec. Le zonage ne permettait pas la location de vélos à l'extérieur de l'hôtel.

Or, la Ville a procédé à la modification, le permis a été accordé à l'hôtelier et les BIXI pourront faire leur entrée dans la capitale, a indiqué au Soleil Jacques Pelletier, porte-parole de l'arrondissement de La Cité-Limoilou.

Le propriétaire de l'hôtel Le Germain Dominion, Hugo Germain, se trouve présentement à l'extérieur du pays. Invité par courriel à confirmer cette information, il a simplement répondu que «les nouvelles sont bonnes». L'annonce officielle et la présentation des vélos aux Québécois devraient avoir lieu le 15 août à 11h.

Pas de grand déploiement

L'implantation du BIXI a été ardue en raison de la réglementation du Vieux-Québec, qui donne le droit aux hôteliers d'offrir des vélos en location à l'intérieur de leur établissement puisqu'il s'agit alors d'un usage dit secondaire. Mais dès que cet usage se déroule à l'extérieur, le zonage doit spécifiquement permettre la location de vélos. La Ville y voit un «usage principal», et le zonage doit être modifié en conséquence. Quant à un déploiement à grande échelle du BIXI à Québec, les élus se sont montrés plus sceptiques ces dernières années. L'été dernier, le responsable de l'aménagement du territoire au comité exécutif, François Picard, soutenait qu'il était prioritaire d'aménager le réseau cyclable avant de songer au vélo en libre-service. Il insistait alors sur le projet d'axe utilitaire en haute ville entre la colline parlementaire et l'Université Laval et le lien mécanique dans le secteur des bretelles de l'autoroute Dufferin-Montmorency. Le parcours cyclable partagé (vélo boulevard) sera mis en branle en 2012. 

***

BIXI ailleurs

Montréal, Lancement : mai 2009, 5050 vélos, 405 stations

Toronto, Lancement : mai 2011, 1000 vélos, 80 stations

Ottawa-Gatineau, Lancement : mai 2011, 100 vélos, 10 stations

Londres, Lancement : juillet 2010, 6000 vélos, 400 stations

- Avec la collaboration de Valérie Gaudreau

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer