Le Canada a les ressources pour gérer l'afflux de migrants, dit Trudeau

Justin Trudeau... (Archives La Presse canadienne)

Agrandir

Justin Trudeau

Archives La Presse canadienne

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
Maxville, Ont.

Le premier ministre Justin Trudeau a rassuré les Canadiens que le pays avait les ressources et la capacité nécessaires pour gérer la soudaine hausse de migrants s'étant déplacés au Québec au cours des dernières semaines.

Prenant la parole à Maxville, dans l'est de l'Ontario, M. Trudeau a affirmé qu'il était important pour la population de savoir que le gouvernement veillait à ce que cet afflux de personnes soit géré de façon adéquate.

Il a déclaré que le Canada demeurait un pays accueillant et empathique pour les réfugiés. S'il veut le rester, les citoyens doivent savoir que le système fonctionne adéquatement.

Le nombre de migrants demandant asile dans la province a triplé au cours des deux dernières semaines. Il y avait environ 50 demandes par jour dans la première moitié du mois de juillet et ce nombre a grimpé à 150 par jour depuis ce temps.

Le Québec avait déjà accueilli 6500 demandeurs d'asile avant la fin de mois de juin et ce nombre devrait atteindre les 12 000 d'ici la fin de l'année.

La province a indiqué que ces nouvelles arrivées mettaient de la pression sur les ressources temporaires d'accommodation, qui sont nécessaires pendant que le gouvernement décide si chacun des migrants était admissible à présenter une demande de statut de réfugié.

M. Trudeau a mentionné que le ministre de l'Immigration, Ahmed Hussen, était en route pour Lacolle, au Québec, afin de s'assurer que le personnel d'immigration nécessaire ainsi que les agents chargés du traitement des cas travaillent.

Accélérer le processus 

Québec a demandé au gouvernement fédéral d'accélérer le processus d'évaluation des demandes, comme les coûts reliés aux soins des nouveaux arrivants doivent entre-temps être payés par la province. Pour le moment, ils sont installés au Stade olympique à Montréal, qui a été aménagé pour accueillir environ 600 personnes jusqu'à la mi-septembre.

«Nous faisons actuellement l'évaluation complète des dossiers et nous nous assurons que les décisions sont prises en conformité avec la Loi canadienne sur l'immigration», a fait savoir M. Trudeau.

La plupart des arrivants au stade sont de descendance haïtienne.

L'administration du président Donald Trump pourrait être à l'origine de cet exode. Elle prévoit mettre fin à un programme qui a accordé aux Haïtiens un «statut de protection temporaire» à la suite du violent tremblement de terre qui a frappé le pays en 2010.

Si le programme n'est pas prolongé, jusqu'à 60 000 Haïtiens pourraient être renvoyés dans leur pays.




À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer